L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 13 août 2022
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Excès de foi
Stewart O'Nan   Un mal qui répand la terreur
L'Olivier 2001 /  18.32 € - 120 ffr. / 256 pages
ISBN : 2-87929-254-9

Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean-François Ménard
Imprimer

Le constable Jacob Hansen est un tâcheron de l'espérance. Dans une petite ville minière du Wisconsin, au cœur d'un été torride, il assume bravement "tout ce que personne ne veut faire" : les charges de pasteur, de shérif... et d'embaumeur. Les morts, d'ailleurs, il les aime comme des frères depuis son retour de la guerre de Sécession. Les horreurs qu'il y a vécues n'ont pas découragé sa foi en l'homme ni en Dieu. Aussi s'occupe-t-il avec respect et tendresse du cadavre d'un soldat découvert dans le sous-bois, malgré l'avis du docteur Guterson : le corps présente des symptômes de diphtérie, il faut l'enterrer vite en le manipulant le moins possible. Bientôt, c'est la petite fille de Jacob qui tousse, puis son épouse : le mal se répand, la quarantaine est instaurée, tandis qu'un gigantesque incendie se rapproche sur l'horizon. Mais Jacob continue de sillonner la commune à bicyclette, somnambulique, choisissant de se taire, d'effacer les traces de l'hécatombe, de croire envers et contre tout.

Avant celui-ci, Stewart O'Nan a publié quatre romans (tous traduits aux Editions de l'Olivier) dont Speed Queen qui imagine une étrange relation entre une jeune condamnée à mort et l'écrivain Stephen King (auquel le livre est d'ailleurs dédié). Mais si O'Nan voue un culte au célèbre romancier fantastique, son style reste très différent, plus riche et plus délié. Quant à ses partis pris de narration, ils sont largement plus ingénieux. Dès les premières lignes, l'inquiétude s'installe : le narrateur s'adresse au héros à la seconde personne, suscitant une ambiance de malaise diffus. S'agit-il du dialogue intérieur de cet homme qui affirme être fier de sa "capacité à tout croire et à tout mettre en question en même temps" ?

L'auteur omniscient lit dans les pensées de son personnage, nous décrit ses sentiments en détail... Mais cette fausse proximité avec une âme aimante, rationnelle et mesurée, nous piège soudain lorsque surgit l'évidence de la folie. Un couteau volé qui réapparaît dans des circonstances troublantes ; une épouse morte au chapitre précédent, que l'on retrouve assise à la table du dîner, son bébé dans les bras... "Tu as eu trop longtemps de l'espoir. Regarde où cela t'a mené" semble résonner autant pour Jacob Hansen que pour le lecteur. On reste pantois devant l'absolue perfection de la mécanique dramatique... Et, surtout, devant l'idée (encore visionnaire au moment de la première publication de l'ouvrage) d'une Amérique qui voit s'effondrer ses plus hautes valeurs en un instant, par excès de confiance et de foi.


Isabelle Nouvel
( Mis en ligne le 11/10/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd