L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 18 janvier 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

La marche à suivre ?...
Emmanuel Arnaud   Le Théorème de Kropst
Métailié 2012 /  14 € - 91.7 ffr. / 144 pages
ISBN : 978-2-86424-850-7
FORMAT : 14,1cm x 21,5cm
Imprimer

Pour la plupart des étudiants désireux de sortir du pot commun de l’Education nationale, il existe la formule «classes préparatoires», censée ouvrir les plus grandes portes professionnelles, opinion largement répandue et non contestée. L’auteur nous propose une plongée dans cet univers bien à part en se glissant dans la peau d’un élève de math sup d’un lycée parisien renommé, Louis le grand. Année décisive puisqu’à l’issue, un tri sera fait : certains seront autorisés à passer les concours prestigieux et d’autres non.

La présentation des condisciples de Laurent Kropst, le narrateur, est un condensé de tout ce qui peut se rencontrer comme personnalité aux dents longues, du travailleur au rusé, en passant par le fourbe ou l’incapable. Lui-même ne sait comment se placer au milieu de cette horde motivée, il peine à trouver sa propre motivation ainsi que sa propre vision de l’avenir, sa «marche à suivre». De ce milieu matheux, il dépeint la froideur, le calcul, l’intransigeance, l’acharnement, la rareté d’une certaine humanité. On pourrait croire qu’il étend ces qualificatifs à l’ensemble des classes préparatoires, mais la découverte des khâgneux, par le biais de Mélanie, lui ouvre les portes de la rhétorique, de la culture et de la nuance. Aidé par ces nouveaux amis, il finira par mettre de l’ordre dans ses pensées et par réconcilier son goût pour les mathématiques et les lettres.

Mais le livre ne se présente pas comme une simple synthèse entre ces deux options. Emmanuel Arnaud nous offre une réflexion sur sa découverte progressive du comportement social. Laurent n’étant pas issu du sérail, bien des portes ne s’ouvrent pas facilement, et il découvre la réalité de l’entregent, son hypocrisie, et son redoutable pouvoir, le «réseau» pas toujours établi en fonction des compétences, mais incontournable. Il nous parle aussi d’un certain «formatage» des grandes écoles, une empreinte de pensée et de façon de vivre dont il est difficile de se départir par la suite, même si on le souhaite, une empreinte quasi définitive à un âge où pourtant tous les choix sont permis.

Dans «la patrie des médailles Field», l’auteur livre un roman mathématique, construit imparablement, assorti de théorèmes et de démonstrations savantes ; il s’interroge cependant sur la toute puissance scolaire des maths au détriment des lettres, et réussit ce tour de force de donner un avis pertinent sans toutefois se positionner drastiquement. Au lecteur d’y voir ce qu’il souhaite…


Dany Venayre
( Mis en ligne le 25/01/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd