L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 17 septembre 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Une femme et son ange
Asli Erdogan   Le Bâtiment de pierre
Actes Sud - Lettres turques 2013 /  13,50 € - 88.43 ffr. / 80 pages
ISBN : 978-2-330-01522-0
FORMAT : 10,0 cm × 19,0 cm

Jean Descat (Traducteur)
Imprimer

Asli Erdogan, physicienne de formation, joue un rôle actif dans la défense des droits de l’Homme en Turquie. Elle vit maintenant de sa plume, et ses livres sont traduits en Europe comme aux États-Unis.

Devant le bâtiment de pierre, un vieil homme est assis. Avec son crâne fracassé par une cassure ancienne, il fait peur aux passants et aux clients du café un peu plus bas dans la rue. D’une voix éraillée, il jette des mots sans suite dans le vent, toujours les mêmes mots insensés. Qui est-il et à qui s’adresse-t-il ?

Derrière les murs du bâtiment de pierre, une cour entourée de barbelés. Elle, la femme qui est là, derrière ces murs, elle a vu. Avant qu’on l’emmène au cinquième étage, avant qu’on lui brise les dents et qu’on essaie sur elle la matraque, le ceinturon et le bâton, elle a vu une troupe d’adolescents, presque des enfants encore. Elle les a croisés, armée d’ombres silencieuses et douloureuses, battues, détruites, enfantées par le bâtiment de pierre. Et pendant qu’elle essayait d’avaler le sang qui coulait dans sa bouche, elle les entendait qui tentaient une pauvre chanson. Un défi ?

Elle l’a vu, deviné ou inventé, cet ange, perché sur l’escalier de pierre, qui a soudain déployé ses ailes et a sauté dans la cour. Non ! Il était bien là, avec elle et avant de sauter, il lui a laissé ses yeux.

Cent pages seulement, mais quel retentissement dans le cœur et l’esprit ! On ne sort pas indemne de cette lecture. Rêve, cauchemar plutôt, une femme dans un long poème, tantôt avec ''je'', tantôt avec ''tu'', tente, pour ne pas dériver, d’appuyer son regard et sa conscience sur le souvenir de l’ange qui lui a fait cadeau de son regard. Elle nous emmène avec elle dans cette prison où se côtoient des intellectuels rebelles et de pauvres enfants perdus. Avec elle, on s’enfonce dans l’épouvante, dans l’absurde, dans l’inique et on plonge dans un onirisme terrifiant. On n’oublie pas…


Anny Lopez
( Mis en ligne le 06/05/2013 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd