L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 28 février 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

L'amour au temps du choléra
Martine Le Coz   Céleste
Rocher 2001 /  18.93 € - 123.99 ffr. / 279 pages
Renaudot 2001
Roman
ISBN : 2 26804027 59
Imprimer

L'épidémie de choléra qui a sévi en Provence durant l'été 1832 a été immortalisée par Giono dans Le Hussard sur le toit. Mais on oublie souvent que celle-ci a également touché la capitale. C'est justement dans ce Paris infesté que Martine Le Coz place l'intrigue de son nouveau roman. Le choléra est le prétexte dramatique qui permet à Céleste, une des nièces du peintre Paul Huet, de rencontrer Lodran, excellent médecin qui ne présente qu'un défaut : il est noir. Si ce dernier séduit la gracieuse jeune fille, il ne s'attire guère la sympathie de la haute société qui ne voit en lui qu'un être inférieur. Les amoureux ne s'avouent leurs sentiments qu'au moment du départ de Lodran, qui s'exile après avoir été accusé de la mort d'un notaire, emporté par l'épidémie...

Mais, parallèlement à cette intrigue, un autre drame d'amour se joue : car Paul Huet est, lui aussi, amoureux de Céleste. Racinien dans ses contradictions, ce personnage malade de jalousie admire néanmoins son rival, dont il a parfois servi les desseins. Sans occulter l'activité artistique du peintre, l'auteur s'attache surtout à rendre les nuances subtiles de cette passion dévastatrice. L'analyse psychologique et l'exaltation des sentiments sont, du reste, au coeur du roman, dont la dimension historique (même si l'aspect documentaire n'est pas négligé) est traitée en filigrane, sans digressions pesantes. Martine Le Coz a retenu les leçons de Dumas : du romanesque avant tout. Et, si l'on ne sentait le soin qu'elle a apporté à travailler son style, romantique et flamboyant, on croirait qu'elle a écrit Céleste en un clin d'œil, sur un coin de table.

Un roman qui, assurément, aurait plu dans les salons littéraires romantiques - et qui passionnera les lecteurs d'aujourd'hui.


Ariane Charton
( Mis en ligne le 05/11/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd