L'actualité du livre Jeudi 30 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Le sexe des (petits) anges
Andrzej Czcibor-Piotrowski   Un amour couleur myrtilles
Robert Laffont - Pavillons 2001 /  21.22 € - 138.99 ffr. / 272 pages
Prix Raczynski 1999
ISBN : 2-221-09342-9

Traduit du polonais par Claude-Henry du Bord et Christophe Jezewski
Imprimer

Andrzej Czcibor-Piotrowski raconte l’enfance d’un Polonais, alors que s’égrènent les derniers mois de l’été 1939 puis les longues saisons de la défaite et de l’occupation. Mais la guerre n’est qu’un sujet secondaire; si elle emporte la famille et la nation dans un tourbillon tragique, ce sont les premiers émois du corps qui font battre les cœurs de deux enfants, André et Sara.

L’enfance est l’Eden, le paradis perdu. Plus précisément, l’âge où l’on ignore le pêché; l’enfant est "au-delà du bien et du mal". La découverte du plaisir se fera loin des corsets moraux, loin des finalités reproductrices de toute société humaine. Au seul rythme des corps et de la curiosité insatiable. Eros règne sans partage sur les enfants, leur suggère des expériences dont la crudité est sans mesure avec celle des adultes. Car les enfants n’ont pas besoin du regard des autres pour (s’)aimer. Mais cette candeur est vouée à disparaître avec les années, ce que l’on devine lorsque André, envoyé dans un camps stalinien, est séparé de Sara; il continue sans elle son apprentissage, et dès lors pointe le futur homme.

Androgynie et amours œdipiennes sont revisitées avec une certaine légèreté. Prenant la tangente de «l’inévitable» Nabokov, Andrzej Czcibor-Piotrowski aborde habilement ces thèmes en faisant de l’enfant non seulement l’objet-sujet du récit mais aussi le narrateur.

L’insouciance de l’enfance domine ainsi, et fort heureusement, la mélancolie de l’adulte chassé à tout jamais des étés interminables et enchanteurs. De nos jours, il est devenu périlleux, pour l’adulte vieillissant, de porter son regard sur la sexualité infantile. Lorsque, en plus, l'adulte est écrivain, on l'accuse facilement de tremper sa plume dans un encrier douteux. Celle d'Andrzej Czcibor-Piotrowski évoque les moments précieux de l'éveil amoureux en évitant avec justesse le racolage que laisse imaginer la quatrième de couverture. Bernanos vantait l’esprit d’enfance; Andrzej Czcibor-Piotrowski aussi, mais pour lui les (petits) anges ont un sexe.


Vianney Delourme
( Mis en ligne le 12/11/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd