L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 29 février 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

A l’américaine…
Frédéric Doré   Mustang
La Table Ronde 2014 /  16 € - 104.8 ffr. / 150 pages
ISBN : 978-2-7103-7154-0
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm
Imprimer

Quand le malheur vous tombe dessus, vous ne pouvez rien contre lui. Il force votre vie, fait sauter tous les verrous, s’installe par effraction… Rien à faire. Il vous tabasse sans répit. Puis ça s’arrête. Vous restez là, seul, abruti de douleur».

Dans le (premier) roman de Frédéric Doré, le malheur frappe dès les premières lignes. Un accident de voiture dans le désert du Nevada. «Le cri de cette femme dans la nuit, je l’oublierai jamais, monsieur. Jamais». Qui est cette femme? D’où vient-elle ? Pourquoi cet accident sur une route toute droite, peu fréquentée ? Ranney, le seul témoin, ne saurait le dire : «Il n’y avait rien d’autre que les coyotes et moi ce soir-là. Et la voiture…».

Après le Nevada, le récit du narrateur nous entraîne à New York. Avec Emily sa compagne. La start-up d’études spatiales où il travaille. Sa fascination pour son collègue Balandier, aussi brillant que mystérieux, personnage qu’il admire depuis toujours, à l’origine de ses études et de son installation à New York.

Le récit déroule ses chapitres à l’américaine, c’est net, vif. Les faits avant tout. Ce qui n’est pas dit n’en prend que plus de force. Frédéric Doré vit aux Etats-Unis. Il adopte du pays et sa culture le rythme, le goût du concret. Sa langue – française - est d’une remarquable limpidité. Et quand il s’agit de nous faire arriver en voiture à Las Vegas, on peut admirer l’efficacité d’une description qui nous «montre» la banlieue décatie des serveurs, des femmes de ménage, des portiers se reposant de leur nuit de travail avant d’arriver «sans transition sur le Strip et les mégahôtels-casinos, épaves posées sur le sable, tous néons éteints dans la lumière pâle du matin. L’ambiance d’un bowling de province en faillite».

A la fin, la boucle se refermera, au terme d’une quête aux multiples aspects. La clef du mystère nous ramènera au désert et à Balandier, «s’éloignant dans la nuit, sur la route poussiéreuse, au milieu de nulle part».

C’est simple, intrigant, un rien désenchanté… comme la vie.


François Dirson
( Mis en ligne le 18/04/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd