L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 17 février 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Sans foi ni toit ?
Philippe Grimbert   Nom de dieu !
Le Livre de Poche 2015 /  6,30 € - 41.27 ffr. / 184 pages
ISBN : 978-2-253-18273-3
FORMAT : 11,0 cm × 17,8 cm

Première publication en mai 2014 (Grasset)
Imprimer

Baptiste est cadre, plutôt heureux, dans une entreprise de confiserie. Marié à Constance, père de deux petites filles, Jeanne et Bernadette, il semble taillé pour un bonheur simple et familial, estimable mais peu propice aux intrigues littéraires…

Mais Baptiste a aussi une foi ardente, qui alimente une générosité non moins exacerbée – jusqu’à la candeur. Compatissant avec les malheurs de l’espèce humaine en général, il cherche la douleur et la souffrance où qu’elles se nichent pour les affronter… partout sauf à la maison, où son épouse et ses filles s’impatientent de ce père à l’écoute de l’humanité tout entière... à leur seule exception. Et comme Dieu peut être taquin avec sa créature, Baptiste, tout pieux et compatissant qu’il soit, se trouve bientôt entraîné dans une spirale de malheurs qui font vaciller son couple, son travail, son apostolat même. Moderne Job sur un tas de fumier, saura-t-il suivre le modèle biblique, ou bien se révoltera-t-il contre ce destin si peu providentiel ?

La parabole de Job, adaptée au présent : c’est ainsi qu’on pourrait, rapidement, résumer ce petit livre. Mais Philippe Grimbert (Un secret, Un garçons singulier, etc.) veut d’abord s’amuser et tourne avec sa création comme le chat avec la souris : dans ses excès, Baptiste est plus comique, plus grotesque qu’émouvant. C’est un bipolaire de la foi, qui va d’un abîme à l’autre. Le début du roman commence donc comme une satire drolatique, le portrait d’un catholique excessif dont la compassion va au-delà des normes humaines et même divines, et qui se heurte aux réalités de notre société : faux mendiants et vrais escrocs, patrons retors et collègues poissards, etc. Sa déchéance n’en est que plus caustique et, soyons francs, les malheurs de Baptiste sont, dans un premier temps, d’autant plus drôles que le personnage agace…

Toutefois, l’auteur peine à lui donner un final, et la reconversion un peu attendue de Baptiste vire au déballage de comptoir. Est-ce une nouvelle trop longue ou un roman trop court ? A l’aise dans ce portrait de famille en pleine déchéance, l’auteur va toutefois un peu vite et le lecteur peut parfois regretter de ne pas s’immiscer davantage dans le quotidien de Baptiste et des siens. En outre, si le lecteur est immédiatement séduit par l’intrigue et le ton initial, il peut être, dans le dernier tiers du livre, un peu plus en attente de rythme et de péripéties.

On s’amuse, on sourit dans ce petit roman gentiment troussé, qui aurait mérité peut-être un peu plus de profondeur et d’efforts.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 18/05/2015 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Petite robe de Paul
       de Philippe Grimbert
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd