L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 1 décembre 2021
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Souvenirs de jeunesse
Léa Arthemise   Question de géométrie
Liana Levi 2016 /  14 € - 91.7 ffr. / 122 pages
ISBN : 978-2-86746-797-4
FORMAT : 14,0 cm × 21,2 cm
Imprimer

Une jeune femme de banlieue surnommée Bonnie, aujourd’hui mariée, mère de famille installée dans un pavillon tout confort, replonge dans son passé à l’occasion d’une photo aperçue dans le journal.

Sept ans plus tôt, à peine sortie du lycée, cette fille d’éducateur de quartier et ses copains Adel et Alain, des voyous de la cité qu’elle fréquentait assidûment, ont vécu ensemble l’angoisse de la cavale : les garçons ont braqué un bar-tabac et ont besoin de Bonnie qui a le permis et la voiture de ses parents ; six semaines de fugue pour Bonnie, odyssée plus courte pour Alain, le petit délinquant élevé par sa mère, qui s’est fait prendre peu après pour une barre chocolatée volée dans une station service. Quant à Adel, autre «cassos» issu d’une famille illettrée, il meurt dans la cahute qui lui a servi de planque pendant trois mois.

Le roman donne alternativement la parole, au présent et au passé en de très brefs chapitres, à chacun des trois protagonistes narrant cette épopée aussi excitante que lamentable. Trois voix superposées que le souvenir du braquage relie entre elles, chacun apportant un éclairage différent selon son langage. Bonnie stylise la langue qui devient un marqueur social. Adel et Alain ont une certaine distance par rapport au discours, jouent d’ironie, de réflexions. Nous avons trois visions de l’événement dans l’espace géographique de la banlieue et des villes nouvelles.

Un roman contemporain aux dimensions narratives riches, qu’on verrait bien adapté au cinéma. Le style est alerte, simple et vif, l’humour générationnel sonne juste, l’amitié partagée réchauffe. Un récit attachant qui ose traiter de la petite délinquance et de la vie dans la cité sur un ton léger correspondant à l’âge de ses personnages, et nous offrant quelques clés pour mieux comprendre ces jeunes inconscients n’aspirant qu’à vivre et être libres.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 17/02/2016 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd