L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 24 mai 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

M.-A.
Christine Orban   Charmer, s’égarer et mourir
Le Livre de Poche 2019 /  7,40 € - 48.47 ffr. / 259 pages
ISBN : 978-2-253-07411-3
FORMAT : 11,0 cm × 18,0 cm

Première publication en mars 2016 (Albin Michel)
Imprimer

Christine Orban, tirant son titre de Lamartine, signe un livre passionnant, au regard profondément féminin, à la hauteur de la légende de la plus française des reines autrichiennes.

A vingt ans, l'auteure découvre par hasard la biographie de Marie-Antoinette par Stefan Zweig, à laquelle elle fait souvent référence dans ce récit. Elle résume la vie d'une reine qui n'aura pas su vivre mais sut mourir dignement le 16 octobre 1793, guillotinée par les Révolutionnaires ; un double voyage dans lequel l'auteure s'embarque aux côtés de cette femme adorée puis abhorrée, gâtée et punie, victime des apparences, de la rumeur et du malentendu ; trois thèmes éternels pour une vie construite comme une succession de romans : le roman d'espionnage, le roman de moeurs, celui historique et le roman d'amour.
 
«Mais on ne pénètre pas dans la vie de cette femme à moitié. On entre dedans ou pas. Si le destin est un acteur incontournable de la vie de Marie-Antoinette, plus j'avance dans mes recherches et plus je m'aperçois qu'elle n'a pas été qu'un pantin entre ses mains : son tempérament a aussi joué son rôle. Son caractère a déterminé sa destinée. M-A n'en fait qu'à sa tête». L'auteure décrit les moments forts de la vie de la reine, entrelardés d'apartés à la première personne très pertinents sur son ressenti personnel.

D'une manière ou d'une autre, la figure de M-A ne laisse pas indifférent et Christine Orban a su mettre en avant tout son mystère. Elle intrigue quoi qu'elle fasse et continue d'exercer malgré les siècles d'écart un certain magnétisme sur ceux qui s'y intéressent. Ce texte classé comme «roman» est une étude teintée de psychanalyse sur la reine... et une auto-analyse par l'auteure elle-même. Le procédé peut surprendre par son tour plus analytique que narratif : à partir d'une documentation précise, Christine Orban ne cherche pas à retracer la chronologie des événements ; ce qui l'intéresse, c'est l'âme de M-A, les raisons de sa conduite et de son image sulfureuse.

L'histoire l'a mal jugée, enfant de quatorze ans quand elle arrive à la cour de France, seule, étouffée par la pesanteur de Versailles, elle est l'héroïne d'un conte de fée qui a mal tourné. Le tout donne un roman fascinant sur une figure mal aimée, victime expiatoire d'une époque violente. Un véritable travail d'enquête, tenu par une écriture fine et délicate.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 25/01/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd