L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 21 mai 2022
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Arnaque à la mort
Mano Gentil   Très chère Ursule
Serge Safran Editeur 2017 /  17.90 € - 117.25 ffr. / 230 pages
ISBN : 979-10-90175-60-0
FORMAT : 12,5 cm × 19,0 cm
Imprimer

Mano Gentil, après des œuvres pour la jeunesse, en est à son huitième roman, une histoire déjantée, hilarante de bout en bout. Julien Pulmel, jeune cadre timide et maladroit, à la carrière prometteuse, collabore à l’agence de communication événementielle ''Socard et associés'' à Grenoble. Après avoir difficilement garé son Opel Corsa dont il apprécie la petite taille, il a rendez-vous avec Ursule Viroët, jeune voisine de palier de l’agence, rapidement remarquée par son accoutrement vestimentaire et ses grosses lunettes.

Elle vient pour organiser avec l’aide de l’agence une grande soirée avec tout le gotha en l’honneur de sa défunte mère qu’elle adorait et qui, d’après elle, descendait d’une famille princière. Elle arrive à mettre le grappin sur Julien et le prend comme bouc émissaire pour arriver à des fins pas très honnêtes. Son frère, Philippe, est archiviste à l’hôpital et numérise les dossiers de malades, surtout ceux des personnes décédées qui deviennent intéressantes pour Ursule dans son combat contre l’inhumanité de l’hôpital, les médecins qui font des erreurs aux conséquences tragiques, le personnel soignant méprisant. «Plus de disparitions inexpliquées. Adieu l’escroquerie de ces grands criminels» (p.42).

Elle suit tous les enterrements pour attraper dans ses filets les familles éplorées et les convaincre d’adhérer à son combat : «En moins de temps qu’il en faut pour le dire, je convaincs les parents éplorés d’un regard, d’un seul. J’imprime en eux la force de ma conviction de voir tomber un système suranné, et je leur instille ce souhait irrépressible d’approvisionner avec la prime d’assurance de leur fils le compte en banque de mon association» (p.52). Ses grands desseins sont-ils francs ou servent-ils d’autres buts moins clairs ? Cette Ursule, qui est-elle en réalité, un escroc ou la descendante de vrais aristocrates ?...

Le mystère reste entier et cette romance mondaine au rythme échevelé se double d’un polar très réaliste, le tout enrobé d’une étude au vitriol d'une époque où l’argent est roi et entraîne des dérives complètement loufoques. Un vrai roman, à lire sans faute pour, grâce à son humour délirant, oublier la morosité ambiante.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 13/01/2017 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd