L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 24 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2017
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

''La fille du chanteur''
Olivier Adam   Chanson de la ville silencieuse
Flammarion 2018 /  19 € - 124.45 ffr. / 219 pages
ISBN : 978-2-08-142203-2
FORMAT : 13,8 cm × 21,0 cm
Imprimer

On aime l'écriture lente et déprimée d'Olivier Adam, un style oscillant entre le bleu nuit et le gris, filant les nostalgies et le mal de vivre. Ce n'est sans doute pas un hasard si ce dernier roman a troqué les embruns bretons pour le fado et Lisbonne, décrite dans de très séduisantes premières pages. Une jeune femme s'y perd et cherche... son père, éminent rockeur hexagonal dont les traits échapperont au lecteur qui tenterait de deviner une figure connue. Le chanteur a disparu, voiture sur le bas côté d'une route ardéchoise, et aurait réapparu dans les ambiances surannées de la capitale portugaise.

Elle enquête, exploration d'une ville qui se double de celle de l'enfance, une mère égérie absente, le papa rockeur retenu par son univers, les dates, les cercles, les retraites dans cette maison de province tenue par des grands-parents discrets mais aimants. ''Étrangement, quand je repense à cette époque, ce sont le froid et la nuit qui me reviennent. Les grandes pluies du printemps. Les orages de septembre. J'ignore pourquoi ma mémoire est à ce point hivernale et pluvieuse''.

Le roman pose hélas un double souci d'identification : au chanteur, tout d'abord, objet littéraire non identifié, puis à sa fille, narratrice dont la voix parasite et se trouve parasitée par celle de l'auteur. Lire Olivier Adam, c'est écouter Olivier Adam et toujours deviner de lui-même derrière ''ses hommes''. Or ici, on devine peu, du chanteur, de la narratrice... et du propos.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 19/02/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd