L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 26 janvier 2022
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

''Kalos thanatos''
Javier Cercas   Le Monarque des ombres
Actes Sud - Lettres hispaniques 2018 /  22,50 € - 147.38 ffr. / 320 pages
ISBN : 978-2-330-10919-6
FORMAT : 11,4 cm × 21,4 cm

Aleksandar Grujicic et Karine Louesdon (Traducteurs)

Imprimer

Javier Cercas décide de regarder l'histoire familiale en face, une famille franquiste dans l’Estrémadure des années trente, et un ''héros'', le grand-oncle Manuel Menas, phalangiste tombé au combat à 19 ans à peine.

Cette ''non fiction'' prend la forme d'une enquête, d'un retour au pays et aux racines, d'un combat contre les sources et les preuves, qui manquent, les souvenirs incertains ou tus, quelques photos ; un réalisateur compagnon d'armes et la tutelle de quelques lectures incontournables... Le récit s'ouvre sur l'évocation du Désert des Tartares alors que le titre s'inspire d'Homère. Combat aussi contre les préjugés et la honte de l'écrivain ''de gauche'', mal à l'aise dans l'héritage d'une famille somme toute ''typique'' de l’Estrémadure de l'époque, une région pauvre, rurale, oubliée, où la guerre n'oppose pas les Républicains aux Franquistes, mais, comme l'auteur le dit très bien, ''ceux qui pouvaient manger et ceux qui ne pouvaient pas manger''.

Le ''monarque des ombres'', c'est un jeune européen finalement typique de l'époque, un étudiant, lecteur avide passé par l'université de Cáceres, qui trouve dans la Phalange une cause héroïque, juste, catholique et nationale, un élan, une foi. Le temps offrait tant de chapelles idéologiques pour ces jeunes intellectuels, adolescents en quête de ferveur. Pour Manuel Mena, ce fut l'engagement auprès de Franco : il est, selon Cercas, cet Achille phalangiste, qui mourra en héros, au combat, pour une famille soutenant son sacrifice, sa belle mort, Kalos thanatos disaient les grecs antiques. Cercas comprend néanmoins que cette soif idéaliste ne s'étanchera pas, que l’avancée de la guerre fera prendre conscience au jeune soldat de la vanité de celle-ci, du jeu de dupes. Il poursuit le combat malgré tout, pour l'honneur, pour la famille, et meurt, comprenant - trop tard - qu'il vaut peut-être mieux être Ulysse de retour à Ithaque qu'Achille, héro disparu, figure chérie mais absente, ''monarque des ombres''.

On se demande alors si Cercas, malgré la justesse de ses analyses, ne cherche pas aussi, d'une certaine façon, à excuser son grand-oncle. Prudent dans l'avancée de l'enquête, neutre dans le récit des combats - sans doute les pages les moins passionnantes du récit, sorte d'"histoire-bataille'' comme on ne la fait plus -, il n'échappe pas totalement à ses propres démons et ne porte pas entier le poids dudit héritage. Nous semble-t-il.

Alternant ces chapitres historiques un peu trop secs et des passages plus personnels, qui décrivent l'enquête et le livre en train de se faire, ce Monarque des ombres reste un essai passionnant, dérangeant en ce qu'il ne tranche pas justement et montre, d'une certaine façon, ce spectre de gris que constitue toute crise, et l'insertion de la petite histoire, celle des Hommes, dans la Grande.


Thomas Roman
( Mis en ligne le 26/10/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd