L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 21 septembre 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Enfant des colonies
Abdourahman Waberi   Pourquoi tu danses quand tu marches ?
JC Lattès 2019 /  19 € - 124.45 ffr. / 250 pages
ISBN : 978-2-7096-6556-8
FORMAT : 13,0 cm × 20,5 cm
Imprimer

Roman d’apprentissage d’un jeune djiboutien (en partie autobiographique ?), Pourquoi tu danses quand tu marches ? est le récit qu’un père français d’origine djiboutienne adresse à sa fille, enfant encore, après qu’elle lui a posé la question qui constitue le titre de l’ouvrage.

Enfant des colonies né dans les années 1960 dans le Territoire français des Afars et des Issas, nouveau nom donné en 1967 à la Côte française des Somalis avant l’indépendance de la République de Djibouti en 1977, Aden est le fils de Zahra, jeune mère angoissée par la santé fragile de son fils, et d’Amine, vendeur de bibelots africains pour touristes. Né dans un quartier indigène et pauvre, fait de maisons aux toits légers, il est aussi le petit-fils de Cochise, ainsi qu’il surnomme sa grand-mère, pour sa ressemblance avec le grand chef indien. Personnage mystérieux, voire mystique, elle est celle qui saura prendre soin et porter attention à l’enfant dont les problèmes de santé attirent la méchanceté de ses camarades et éloignent ses parents.

Dans ces territoires d’inégalités profondes où populations indigènes et Français vivent sans se croiser, l’école, pour qui en a le souffle, offre la possibilité d’échapper au déterminisme social et va constituer pour Aden, le boiteux maladif, la chance de sa vie. Tel un héritage, Aden désormais quinquagénaire, transmet à sa fille la part cachée et obscure de son enfance : les douleurs, le manque d’amour, la pauvreté mais aussi «le désert mouvant autour de Djibouti», la mer Rouge, le quartier, la généalogie ancestrale, comme la mélancolie douce mais tenace qui sourd souvent de l’exil et des souvenirs de l’enfance, même tourmentée.

Auteur de nombreux livres centrés sur Djibouti et le continent africain, Abdourahman Waberi enseigne les littératures française et francophone et la création littéraire à l’université de Washington.


Amélie Bruneau
( Mis en ligne le 02/09/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd