L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 23 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Vers le drame
Paolo Giordano   Dévorer le ciel
Seuil - Cadre vert 2019 /  22,50 € - 147.38 ffr. / 453 pages
ISBN : 978-2-02-122075-9
FORMAT : 14,6 cm × 22,0 cm

Nathalie Bauer (Traducteur)
Imprimer

Comme chaque été, Teresa, jeune lycéenne turinoise, passe ses vacances d’été dans les Pouilles chez sa grand-mère. C’est là qu’elle se lie avec trois garçons qui vivent dans la ferme d’à côté : Nicola, Tommaso et Bern. L’étrangeté de leur vie la fascine, elle, la jeune fille normale aux préoccupations si éloignées de ses nouveaux camarades. Ils ne vont pas à l’école, vivent avec un couple charismatique, César et Floriana qui mettent au cœur de la vie l’enracinement dans la nature et une religiosité particulière, mélange de christianisme des premiers temps et de sagesse orientale.

Teresa revient tous les ans et entame une histoire d’amour avec Bern, jeune homme solaire et torturé. Cet amour par intermittence perdure, mais les trois garçons s’éloignent les uns des autres et la confrontation avec la vie à l’extérieur abîme leurs relations. Teresa intègre, aux côtés de Bern, un groupe d’activistes écologistes qui s’installe dans la ferme. La force du destin semble les précipiter vers une tragédie dans laquelle les plus purs sombreront totalement.

Dans ce roman porté par un véritable souffle et un talent de conteur avéré, la tension naît de la fragilité de chacun des quatre protagonistes principaux et de la marche inéluctable qu’ils entament vers le drame dont le ferment semble se nourrir de l’enfance marginale des trois garçons, baignée d’absolu.

Paolo Giordano s’est fait connaître dès son premier roman, La Solitude des nombres premiers, paru en Italie en 2008, qui reçut dès sa publication de nombreux prix en Italie et devint vite un best seller.


Amélie Bruneau
( Mis en ligne le 23/09/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd