L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 26 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2020
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Alerte enlèvement
Claire Castillon   Marche blanche
Gallimard - Blanche 2020 /  16 € - 104.8 ffr. / 166 pages
ISBN : 978-2-07-284043-2
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm
Imprimer

Le nouveau roman de Claire Castillon n’a rien à voir avec un fait divers connu. Il sort de son imagination tourmentée. Ce qui l’intéresse ici, c’est de raconter une disparition, un vide, les conséquences de l’absence de l’enfant sur la mère, et le couple. La mère bascule dans une autre vie où elle se sent victime et veut toujours avoir raison.

Il y a dix ans, en 2008, la fille de la narratrice, Hortense, quatre ans, disparaît dans le parc d’une petite ville de montagne, lors d’une partie de cache-cache. Depuis, la vie de la mère est un cauchemar que ni son mari Carl ni sa meilleure amie Adrienne ne parviennent à atténuer. Quand une famille vient s’installer en face de chez eux, elle croit reconnaître sa fille en Hélène, adolescente de quatorze ans. Elle fait une fixation sur la jeune fille, son obsession prend des proportions dramatiques. Un éditeur, avide de sensations malsaines, harcèle la mère pour qu’elle écrive un livre sur son malheur. Mais elle devient de plus en plus sujette à des crises incontrôlables et irraisonnées, au grand désespoir de Carl, lui aussi totalement détruit par la disparition.

Avec un vrai sens du suspense psychologique, Claire Castillon immerge le lecteur dans l’intimité et l’esprit torturé de cette femme fragile et soumise à un comportement névrotique, indifférente par ailleurs à son mari et sa culpabilité. Pas de pathos inutile, elle se referme sur elle-même, ne supporte pas la pitié des autres, comme si le malheur était contagieux. Le lien mère-enfant est rompu définitivement ; c'est son obsession. «Carl n’a jamais voulu évoquer ma responsabilité et quand je lui demandais pardon au début, il ne voulait pas m’entendre. Un jour il m’a rétorqué que le pardon n’est rien qu’une seconde peine que le bourreau réclamait à sa victime. Je n’ai pas compris et j’ai cru que le bourreau c’était lui. En fait il ne peut pas me pardonner, c’est ce que j’ai compris après».

Un thriller qui est aussi un roman sur le deuil, qui égraine toutes les étapes de la sidération jusqu'à la résignation. Le récit d'une folie triste, gouffre vertigineux dans lequel le lecteur aura peut-être du mal à suivre les états troubles d'une mère empoisonnée. Un roman dérangeant et magistral, juste, qui tient la lecture jusqu’à une chute inattendue mais logique aussi.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 24/02/2020 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd