L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 6 août 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Vie oubliée…
Valérie Paturaud   Nézida
Liana Levi 2020 /  17 € - 111.35 ffr. / 186 pages
ISBN : 979-10-349-0256-9
FORMAT : 14,5 cm × 21,0 cm
Imprimer

Premier roman, Nézida est un joli texte sur une histoire attachante. Valérie Paturaud en épilogue s’explique sur sa démarche : Nézida, au prénom intrigant, a existé, à la fin du XIXe siècle ; elle l’a rencontrée au hasard d’un livre de généalogie familiale où figurait sa photo, et la mention de sa courte vie, à Dieulefit, dans une région protestante.

Valérie Paturaud s’est sentie interpellée par ce regard venu de loin, et a ressenti l’exigence de faire revivre cette jeune femme oubliée à la vie brève. Une exigence réussie avec le choix de faire parler tour à tour les proches de Nézida, sa mère, ses frères, ses compagnons de jeunesse, son mari, sa servante. Tous vivent dans une région âpre où souffle le vent, où le quotidien est difficile et exige le travail de tous - des enfants aux vieillards - pour parvenir à survivre. La frugalité est la règle, imposée. Or dans cette société peu portée aux élans intellectuels, Valérie Paturaud imagine que son héroïne se réfugie dans les livres.

Un destin totalement inhabituel pour cette fille aînée de paysans dont la naissance déçut la mère qui attendait un fils. Une fille qui, très tôt, encouragée par son grand père, s’intéressa de façon choquante pour son entourage aux livres, davantage qu’aux tâches féminines de son époque, qu’elle accomplit pourtant, silencieusement et sans renâcler. Une jeune fille qui tranchait sur ses compagnes par son allure et ses centres d’intérêt, et dont la réserve intimidait les uns, séduisait les autres.

Chacun évoque «sa» Nézida et, si le vent de Dieulefit a emporté ses cendres, reste son souvenir grâce à Valérie Paturaud, dans ce bref roman réussi.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 13/07/2020 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd