L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 21 octobre 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2020
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Enquête sur Pinochet
Mauricio Electorat   Petits cimetières sous la lune
Métailié - Bibliothèque hispano-américaine 2020 /  21 € - 137.55 ffr. / 272 pages
ISBN : 979-10-226-0996-8
FORMAT : 14,0 cm × 21,6 cm
Imprimer

Professeur universitaire au Chili, journaliste et traducteur, Mauricio Electorat est petit-fils d’émigrés français. Dans son deuxième roman, il nous raconte l’histoire d’Emilio Ortiz, fils de bonne famille venus à Paris pour parfaire ses études de linguistique. Il est veilleur de nuit dans un hôtel de Montparnasse, trois nuits par semaine, dans le but de financer sa scolarité.

Le titre de l’ouvrage renvoie aux Grands cimetières sous la lune dans lequel Georges Bernanos affirme son opposition à la dictature de Franco en Espagne, bien qu’il soit un auteur catholique dit « de droite». Au Chili, c’est Pinochet le tortionnaire avec sa junte. Le parallèle est évident.

Les rapports d’Emilio avec sa famille sont presque inexistants, sauf avec sa jeune tante Amalia qui vient parfois le voir à Paris, jusqu’au divorce de ses parents. A Paris, il vivotait, insouciant, à la recherche d’une femme aimée avec qui il vivait près du cimetière de la Garenne Colombes. Mais elle s’est évaporée. Quand il prend conscience qu’il devrait voir sa famille détruite par la séparation, il rentre au Chili pour retrouver sa mère dépressive, alcoolique discrète, ses frères et sœurs et surtout son père toujours en affaires avec des gens louches, héritiers de Pinochet.

Des témoignages lui indiquent en effet que son père a pris part à la dictature mais jusqu’à quel point ? C’est ce qu’il va essayer de savoir. Avec un associé, ce père possédait une grande concession automobile dans l’atelier était au sous-sol. Un ancien ouvrier avoue à Emilio avoir entendu des cris venant de là. Etait-ce un centre de tortures ? Jusqu’à quel point son père état-il impliqué, alors qu’il était un soutien inconditionnel de Pinochet ; était-il manipulé par son associé, un homme plus puissant que lui ? L’enquête du fils sur ce père qu’il méprise va sceller son destin d’ancien suppôt de Pinochet. Emilio ne se décourage pas, cherche des preuves irréfutables. Mais la vie a changé au Chili. Les gens veulent oublier et le père a honte d’avouer ses erreurs.

Le roman est divisé en deux parties : la première à Paris est assez fade, la vie de cet étudiant n’ayant aucun intérêt. La deuxième partie, au contraire, est beaucoup plus palpitante, qui détaille les méfaits commis sous la dictature et les dégâts subis par la population résignée. L’auteur passe du personnel au national aisément et transmet efficacement l’angoisse d’Emilio à l'idée de découvrir l’innommable. Le roman est même drôle par moments.

Un roman chilien divertissant sur la relation père-fils et la recherche risquée du passé.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 02/10/2020 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd