L'actualité du livre Dimanche 14 avril 2024
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

L’intervalle du diable
Kjell Westö   Casa Triton
Autrement - Littératures 2021 /  22,90 € - 150 ffr. / 477 pages
ISBN : 978-2-7467-5582-6
FORMAT : 14,5 cm × 21,9 cm

Anna Gibson (Traduction)
Imprimer

Le célèbre chef d’orchestre et clarinettiste virtuose finlandais Thomas Brander a fait bâtir une majestueuse villa sur une petite île de l’archipel d’Helsinki, la Casa Triton (du nom de l’intervalle du diable, dissonant en musique), pour se détendre de ses voyages professionnels dans les capitales européennes. Ce palais tout en hauteur est censé lui redonner la sérénité après la frénésie des concerts, mais conscient de la baisse de ses performances et de sa notoriété jusque là incontestée, son moral est perturbé par son interprétation imparfaite de Mahler ; sa référence, ses décisions sont remises en question par ses anciens élèves, sa relation aux femmes est compliquée ; les SMS nocturnes de son ancienne maîtresse, Krista, jeune premier violon, ruinent son équilibre psychologique en altérant ses repères.

Son voisin, Reidar Lindell, veuf depuis peu et psychologue dans un lycée perdu, un être extraverti et trop curieux, constitue une menace pour Thomas qui craint pour sa tranquillité. Mais Reidar veut simplement sympathiser et parler musique. Guitariste amateur et maladroit, spécialiste du rock et du blues, il anime les fêtes sur l’archipel avec son groupe local, Rainbow. Les deux hommes, presque sexagénaires mais que tout oppose, doivent apprendre à s’apprivoiser puis à s’apprécier. La gentillesse de Reidar et son empathie généreuse envers son voisin snob et distant n'y seront pas pour rien. Les premières rencontres sont hésitantes car le chef d’orchestre entend bien affirmer sa supériorité aux ploucs locaux mais Reidar réussit avec beaucoup d’abnégation à l’impliquer dans la vie et les problèmes de l’île, ce qui va sceller une solide amitié, de quoi affronter les difficultés de la vie ensemble. Tous les deux ont des relations difficiles avec leurs enfants, lointains et indifférents à leurs soucis existentiels.

C’est un double portrait en miroir, une course contre la solitude, une histoire de lutte contre le passé et d’espoir pour une vie plus sereine et apaisée, en harmonie avec la nature. La littérature scandinave n’est pas qu'un phénomène de mode, avec ces polars glacés, enneigés, passionnants et efficaces. Les romans d’ambiance, évocateurs des films d’Ingmar Bergman, ouvrent aussi ces horizons autres, comme cette Casa Triton, récit de la vie difficile d’un village isolé, de la solidarité humaine nécessaire dans une période troublée.

Kjell Westö est un écrivain finlandais de langue suédoise, lauréat de nombreux prix. Son exploration mélancolique des accidents de la vie recourt à la musique comme facteur d’espoir. «Tout ce qui n’était pas chaotique était au fond mensonger, peut-être pas un vrai mensonge, mais au moins une tentative factice, désespérée pour couvrir d’un vernis acceptable une confusion généralisée et des abîmes bien trop vastes et trop profonds pour l’entendement humain».


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 18/01/2021 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd