L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 28 septembre 2021
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

L’araignée et l’ortie
Catherine Cusset   La Définition du bonheur
Gallimard - Blanche 2021 /  20 € - 131 ffr. / 352 pages
ISBN : 978-2-07-295037-7
FORMAT : 14,2 cm × 20,4 cm
Imprimer

. «J’aime l’araignée et j’aime l’ortie, / Parce qu’on les hait (...) Parce qu’elles ont l’ombre des abîmes, / Parce qu’on les fuit, / Parce qu’elles sont toutes deux victimes / De la sombre nuit». Catherine Cusset a choisi de placer en exergue de son nouveau roman ces vers de Victor Hugo, tirés des Contemplations.

Araignée, sombre, noire, qui fait peur mais qui tisse de superbes toiles brillantes, scintillant de rosée au petit matin ; araignée qui rappelle la belle Arachné de la mythologie, qui tint tête à la déesse Athéna et y laissa la vie. Ortie, «mauvaise herbe» piquante et tenace, difficile à éradiquer. Deux plantes, deux femmes aux destins en apparence totalement opposés : Clarisse, dont on apprend la mort dès la première phrase, la lumineuse, mais aussi la rebelle, telle Arachné, élevée sans père par une mère tragique et alcoolique ; Clarisse, mère de trois fils, et maîtresse de multiples amants. Eve, seule fille d’une famille nombreuse et aisée, épouse de Paul depuis plus de trente ans, mère de deux filles, entrepreneuse heureuse, qui vit à New York, plus exactement à Brooklyn. Eve, la narratrice au début du roman. Une héroïne, agrégée de lettres pour répondre aux souhaits de ses parents, mais qui a préféré dans sa vie new-yorkaise devenir traiteur. Et qui s’épanouit devant ses fourneaux, au grand désarroi de sa mère intellectuelle. Eve, que le lecteur identifie volontiers à l’auteure, dans la part d’autofiction que le roman contient.

La première a une vie précaire, refuse tout enracinement, la seconde est solidement installée dans sa vie, avec un statut reconnu. Entre les deux, au moins un lien : la littérature, car l’une et l’autre ont voulu écrire, fréquentent ou ont fréquenté un atelier d’écriture, écrivent. Un lien fort entre elles qui ne se connaissent pas pendant toute une partie du récit. Second lien, en filigrane pour l’une et l’autre, leur part d’identité juive.

Deux femmes, deux destins. Qui est la frileuse ? Qui est la solide ? Qu’est-ce qu’être une femme durant ces quarante années, entre deux continents différents et deux pôles de la culture occidentale ?... La séductrice, araignée qui tisse sa toile, ou la nourricière ? La mère de deux filles et celle de trois garçons ?...

Il ne faut pas dévoiler les rebondissements successifs de cette histoire bien écrite qui joue sur les liens profonds qui existent entre les êtres, le poids des secrets de famille, la charge des transmissions intergénérationnelles. Une histoire qui court à travers quarante ans, de 1979 à 2021 (des dates sont inscrites en tête des chapitres), et remonte en amont dans la jeunesse des deux héroïnes et celles de leurs parents. Une histoire qui reprend les grandes lignes des événements de ces années : les rêves de voyage, les horizons lointains - en particulier l’Asie - ou proches - l’Italie -, les tragédies - le 11 septembre 2001, le Bataclan -, et qui s’achève avec la pandémie de la Covid.

Un récit sensible qui s’interroge sur le bonheur au quotidien : vivre dans l’instant, accepter la fragilité des choses comme Clarisse, ou s’ancrer avec opiniâtreté dans la durée comme Eve, au risque de sacrifier toute spontanéité ? Au lecteur de choisir…


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 23/08/2021 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd