L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 28 septembre 2021
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Rencontre improbable
Rosa Montero   La Bonne chance
Métailié - Bibliothèque hispanique 2021 /  20 € - 131 ffr. / 300 pages
ISBN : 979-10-226-1149-7
FORMAT : 14,2 cm × 21,6 cm
Imprimer

Madrilène, Rosa Montero est chroniqueuse pour El Pais ; romancière à succès dans le monde hispanique, plusieurs de ses romans ont été publiés aux éditions Métailié. La Bonne chance est à mi-chemin entre un roman policier et un roman psychologique. Que vient faire dans cette bourgade déshéritée cet homme élégant, la cinquantaine, qui semble absent à lui-même ?
Pozonegro, «le patelin le plus laid du pays», où il choisit de s’installer, a connu naguère des heures sinon de gloire, du moins de relative prospérité, à l’époque où la mine fonctionnait à plein. Ces heures sont passées, la population s’est réduite comme peau de chagrin, et seule la laideur règne désormais en maître.

Laideur des immeubles mal construits dans les années 1960, laideur des rues non entretenues, laideur de la violence insidieuse ou ouverte qui semble gouverner nombre de relations humaines. Violence dont sont victimes la petite Violeta qui vit avec sa mère droguée, l’adolescente gothique, le chiot dont on vient de tuer la mère par pure méchanceté. Il semble que dans ce lieu perdu, oublié de tous, seule la noirceur peut survivre.

Et pourtant, l’inconnu, dont on apprendra progressivement le nom et la profession, voit la beauté dans les yeux de sa voisine Raluca, la jeune femme, caissière au supermarché qui regarde le monde avec des yeux ensoleillés. Autour de cette rencontre improbable et du secret que cache Pablo, Rosa Montero tisse une histoire simple, qui a des allures de conte de fées contemporain et dont l’issue est attendue par le lecteur (ou plutôt la lectrice). Un roman qui campe deux mondes qui s’affrontent : celui du Mal, avec des personnages clairement identifiés, le minable escroc local, une bande de néonazis, un adolescent qui terrorise son frère par pur plaisir. En face : le camp du Bien dont l’égérie est Raluca qui voit dans chaque situation, si noire soit-elle, une part de chance et de joie.

L’intrigue est assez improbable, entrecoupée de sordides faits divers, de violences faites à des enfants ou à des êtres sans défense. Le tout donne un récit de lecture aisée qui répond aux codes convenus du mélo, actualisés au début du XXIe siècle : le héros est un architecte international au talent universellement apprécié, l’héroïne, plus jeune, est une orpheline roumaine élevée en Espagne. Passent des drogués, dans un paysage ravagé par la crise économique et les inégalités sociales...


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 03/09/2021 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd