L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 29 janvier 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

L'écrivain dans l'escalier
Lionel Duroy   Méfiez-vous des écrivains
Julliard 2002 /  18.02 € - 118.03 ffr. / 287 pages
ISBN : 2-260-01577-8
Imprimer

Attention ! "L’écrivain est dans l’escalier" et le voilà qui, indiscret, farfelu, farfouilleur, invente vos vies. Qui n’a jamais rêvé à ce qui se trame, ou pourrait se tramer, au-delà du palier de ses voisins ? "S’ils le voulaient, les gens ordinaires pourraient connaître des destins extraordinaires" annonce malicieusement la quatrième de couverture. De fait, Lionel Duroy, alias Luc Esline, décide de transformer les habitants de son immeuble en héros de roman.

Brouillant naturellement la frontière qui sépare le réel de sa fantaisie, l'auteur recommande au lecteur de se méfier des écrivains qui pourraient l'emmener bien loin... Avec lui, le gentil couple du rez-de-chaussée se découvre des pulsions criminelles et le tout puissant patron de presse du sixième cache un lourd secret. En un mot, vos voisins sont passionnants ! On pense à Jeunet qui, de Delicatessen à Amélie Poulain, a su dire avec tant de poésie l’extraordinaire des "gens normaux". Hélas ! Lionel Duroy croit sans doute que ses intrigues et ses sentiment tirent leur puissance de leur simplicité. Mais, à force de les étirer, de les repasser et de les charcuter au fil des chapitres, elles deviennent tout juste banales. La différence est de taille.

Peut-être pourrait-on suggérer, humblement, à l’auteur d’écrire des nouvelles ? Ce genre n’est pas déshonorant. Et il mettrait infiniment plus en valeur ce que Lionel Duroy sait le mieux : l’écriture de l’anodin et la création d’ambiances. Si l’intuition est bonne et si l’idée du roman suscite un a priori positif du lecteur, le soufflé retombe vite. Quelques moments de grâce ne font pas une histoire et ne remplacent pas l’esprit. Autrement dit, l’essentiel.

En définitive, cette "sitcom" est un peu décevante - parce qu’elle se présente comme un livre, pourrait-on dire méchamment. Romancier, Lionel Duroy travaille également pour le cinéma ; Méfiez-vous des écrivains, un scénario trop long ?


Vianney Delourme
( Mis en ligne le 03/01/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd