L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 24 février 2024
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Une Odyssée de notre temps
Gohar Marcossian   Pénélope prend un bain
Belfond - Les Etrangères 2002 /  19 € - 124.45 ffr. / 349 pages
ISBN : 2-7144-3772-9

Traduit du russe par Luba Jurgenson
Imprimer

Entre l’héroïne d’Homère et celle de Gohar Marcossian, une parenté subtile s’établit. Dans l’interstice des époques, la Pénélope de Marcossian n’est plus la simple spectatrice qui attend sur son île le retour de son héros. Emancipation des femmes oblige, c’est elle qui part en quête. Erevan, capitale de l’Arménie, est dévastée par la guerre. L’économie périclite, la population souffre de famine. Anachronique, Pénélope, une jeune femme d'une trentaine d'année qui enseigne le russe et la littérature et vit chez ses parents, n’a pourtant qu’une idée en tête : prendre un bain dans cette capitale ravagée. Pour arriver à ses fins, elle commence une odyssée qui, un matin de 1994, la conduit à traverser la ville entière et à revivre les épisodes du héros de la geste homérique.

Le voyage dans la ville devient le support d’une remémoration d’un destin : au fil des rencontres, Pénélope se souvient de sa vie, de ses amis morts dans une guerre injuste, de la dictature communiste… bref, du visage d’un peuple. C’est pour cela que l’épopée homérique fournit un mythe littéraire pertinent dans la lignée des réécritures de Dante, Shakespeare, Joyce, Pessoa, Giono ou Kazantzakis. Déchirée entre l’Orient et l’Occident, Pénélope est l’héroïne du nostos , le retour, qui pleure Erevan : "… pour lui la douce vie s’écoulait à pleurer son retour perdu" écrivait Homère. Les paysages s’entrecroisent, toujours placés sous le signe de l’exil d’un peuple et d’une héroïne solaire, et c’est ainsi que L’Odyssée apparaît comme une sorte de substrat mythologique et littéraire pour l’ensemble de l’œuvre. Toutefois, en donnant la parole à Pénélope, Marcossian se décolle du modèle antique, introduisant de l'humour dans le récit. Son héroïne devient une parole libre, anticonformiste, anti-idéologique, capable de soulever la sympathie du lecteur et d’incarner la révolte d’un peuple entier.

Ulysse est pour elle un prototype : négociateur politique, éloquent, ingénieux, exilé… elle rêve comme lui de quelque chose qui s’est perdu : même pathos d’exil, même quête des origines, même sentiment de nostalgie. Entre mythe et littérature, ou mythe littéraire, Pénélope prend un bain est une odyssée moderne, c’est-à-dire une odyssée telle qu’elle peut l’être aujourd’hui : un aller sans retour.


Olivier Sécardin
( Mis en ligne le 18/04/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd