L'actualité du livre Samedi 15 juin 2024
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Le malheur d’être né
Serge Joncour   In vivo
Flammarion 2002 /  17 € - 111.35 ffr. / 298 pages
ISBN : 2080682318
Imprimer

Deux gamins vivent sans harmonie avec leur père que l’aîné appelle le « monoparental ». Maman s’est suicidée en se jetant d’un pont. Comme tout cela n’est guère drôle, la consommation tous azimuts d’anxiolytiques est de rigueur. Rien n’émeut plus nos deux orphelins : le psy les désole, les classes vertes ne sont pour eux que l’occasion d’ « une parfaite répartition du désintérêt », et la voisine prend trop de place… Les deux gosses restent néanmoins les enfants sages de la télé ; l’ami Ricoré et son décor de petit dèj’ impeccable les poussent à partir en quête de parents idéalisés.

Comme le titre le suggère, le lecteur va devoir plonger dans la vie et en examiner les secrets au microscope. Il se familiarise avec les réflexions d’un gynécologue qui, au bord de sa piscine, médite sur « cette disposition de l’unicellulaire à dégénérer sous forme de vie ». S’il aime inspecter la culture des embryons, c’est en vain qu’il espère voir sa femme enceinte. De leur côté, les deux mômes multiplient les expériences de parenté. Ils rencontrent notamment ce jeune couple dont ils vont essayer de se faire des parents par tous les moyens. Mais leurs espérances stéréotypées ont la vie dure et l’expérience se termine par une fugue supplémentaire. Le destin va finalement les amener au bord de la fameuse piscine, métaphore de l’utérus, devant la circonspection du gynécologue. La juvénile « pair d’errance » va alors tenter de trouver l’ultime filiation auprès de « ces parents qui n’accouchent pas ».

Serge Joncour révèle dans toute sa malice la stratégie de l’enfance prête à « des tas de subtilités pour reformuler sa mère ». Il balise ainsi le récit d’une foule de contradictions, de paradoxes et d’antithèses qu’il forge avec humour. Et ce n’est pas sans vertige que le lecteur découvre ces sévères lois de la filiation qui sont autant de désirs fous, de projections égoïstes et d’images recyclées par les médias. A travers une « mystique de l’obstétrique », la quête de l’origine ne cesse de hanter des individus largués. Une histoire espiègle sur le malheur d’être né...


Bertrand de Sainte Marie
( Mis en ligne le 19/11/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd