L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 6 décembre 2022
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

La guerre d'un père
Edith Wharton   Un fils sur le front
Flammarion 2004 /  20 € - 131 ffr. / 348 pages
ISBN : 2-08-068399-3
FORMAT : 15 x 24 cm

Titre original : A son at the front (1923). Traduit par Jean Pavans.
Imprimer

1914. John Campton, peintre américain, est installé à Paris depuis de nombreuses années. Séparé de sa femme, qui s'est remariée avec un riche compatriote, il attend avec impatience la venue de son fils unique, George, avant que celui-ci ne rejoigne les Etats-Unis pour y prendre un emploi dans la banque de son beau-père. Mais à peine George arrive-t-il à Paris que la guerre éclate. L'ordre de mobilisation est placardé sur les murs, et tout américain qu'il soit, George, né en France, ne peut échapper à l'appel sous les drapeaux.

En dépit des manœuvres de ses proches, qui tentent tout leur possible pour lui éviter le danger et ce, au mépris de son propre désir de participer au conflit, il rejoint finalement une caserne dans l'Est. Commence alors pour John Campton un longue épreuve, celle de la guerre vécue par procuration, au travers de la personne qui compte le plus pour lui : son fils. Une guerre à la fois lointaine et proche, qui va affecter très directement la vie du peintre et de son entourage : ex-femme, amis, amis de son fils, voisins…

En ce sens, Un fils sur le front apparaît comme un livre sur la guerre vue par ceux qui ne la font pas. Il présente un contraste remarquable entre une jeunesse courageuse, désireuse d'en découdre non par bellicisme mais par sens du devoir, et des adultes pessimistes et inquiets, tout occupés à s'imaginer le front et à s'inventer tant bien que mal une vie «comme si de rien n'était» pour occulter l'angoisse. Ceux qui restent ont d'ailleurs plus peur que ceux qui vont au feu. Et ce qui est perçu comme une chance par les parents – la blessure grave qui éloigne des tranchées – est aux yeux du blessé une trahison pour les compagnons d'armes restés au front, vivants ou morts.

Au-delà de ce point de vue particulier sur la Grande Guerre, le roman d'Edtih Wharton, écrit en 1923 et publié pour la première fois en France, est surtout la peinture d'une relation père-fils : la découverte du second par le premier; le rapprochement et l'incompréhension; les petites tricheries par amour et les grands élans de générosité; la peur de la perte, enfin. Avec, toujours, cette part irréductible d'étrangeté entre deux hommes du même sang.

Edith Wharton développe ces deux thèmes majeurs sous un angle très américain et très mondain à la fois. Le cercle des amis du peintre est surtout fait d'artistes, d'émigrés, de gens d'une certaine société éduquée, souvent aisés et oisifs. Il est donc difficile de dire si le roman offre une vision représentative de l'état d'esprit général de l'époque en France. Mais la qualité d'écriture de l'auteur, son intuition, son talent à décrire les états de l'âme, donnent au livre une portée suffisamment large pour que chacun s'y retrouve. Et sans être un chef-d'œuvre, ce Fils sur le front a la mérite d'être resté très moderne, et de présenter toutes les qualités du travail bien fait.

On regrettera simplement que l'éditeur ne manifeste pas les mêmes égards que l'auteur pour le lecteur. Paresse ou malchance ? Des coquilles, des erreurs de typographie parsèment le livre, trop peu nombreuses pour être graves, mais assez pour être remarquées. Donc corrigées…


François Gandon
( Mis en ligne le 31/03/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Dieux arrivent
       de Edith Wharton
  • Voyage au Maroc
       de Edith Wharton
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd