L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 14 novembre 2018
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2018
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Funérailles de la beauté
Guy Goffette   Un été autour du cou
Gallimard - Blanche 2001 /  13.44 € - 88.03 ffr. / 202 pages
ISBN : 2-07-076095-2
Imprimer

"Si seulement cela avait été des bonbons roses, au lieu du bout cramoisi de ses seins ; si seulement elle me les avait montrés avec un brin de retenue, de la délicatesse, (...) au lieu de me les enfourner comme un paquet de linge sale dans la gorge..."

Simon a douze ans. Il a grandi très seul, entre un père terrifiant tenancier de l'"épicerie-bar-tabac" d'un petit village paisible, et une mère trop simple pour imaginer qu'il puisse avoir besoin d'être compris. Ou même protégé. Car les périls qui guettent un enfant à la sexualité naissante - un enfant curieux et hésitant à la fois - ne sont pas forcément évidents. Comment supposer par exemple que Monette, cette nouvelle et jolie voisine, soit capable de détruire, en quelques jours, ce qu'un homme a de plus précieux : la foi en la tendresse, la confiance en l'amour... En la beauté transcendante de ses heures les plus intimes ?

Aujourd'hui, Simon est vieux, il se souvient. Il réalise qu'il finira solitaire dans cette caravane à l'orée d'une forêt obscure et venteuse, un bas de femme autour du coup : il n'a jamais su aimer, seulement briser et faire souffrir celles qui l'approchaient. Il devine qu'il est désormais trop tard : la Monette l'a privé pour toujours de découvrir à son rythme comment "le cœur léger, marcher longtemps, longtemps avec une rose à la main vers une jeune fille aux jambes nues, tout partager avec elle et n'avoir plus de secret".

Avant d'aborder le roman, Guy Gofette a été poète. Il a publié quelques recueils importants, notamment La Vie promise et le Pêcheur d'eau ainsi qu'une biographie imaginaire : Verlaine d'ardoise et de pluie (tous trois chez Gallimard). Et poète il demeure, habitant la langue jusqu'à la hanter, pour la faire résonner de tout ce qui aurait été indicible dans un récit purement narratif. La fragilité de l'enfance - cette fragilité-là - est si délicate, si volatile : ce très beau livre en effleure les contours, à petites touches, d'une écriture musicale, limpide et douloureuse, sans jamais être geignarde... Il apprivoise sans hâte l'amertume silencieuse des moments enfuis pour en faire surgir une réalité pathétique. Ce désastre intime que tous nous avons pressenti sans jamais pouvoir le mettre en mots.


Isabelle Nouvel
( Mis en ligne le 04/10/2001 )
Imprimer

Ailleurs sur le web :
  • Lire un extrait de ce livre sur le site des éditions Gallimard
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd