L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 12 mai 2021
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2020
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Trois sœurs…
Kristien Hemmerechts   Le Jardin des innocents
Actes Sud - Lettres néerlandaises 2005 /  21.50 € - 140.83 ffr. / 266 pages
ISBN : 2-7427-5462-8
FORMAT : 12x22 cm

Roman traduit du néerlandais par Patrick Grilli.
Imprimer

Nora est une jeune femme, actrice. Dans sa famille, elle est la benjamine. Ses aînées, Judith, forte tête, et Hélène, absente, comme évaporée, l’accompagnent dans un périple vers la pension tenue en Espagne par leur tante, havre de leurs enfances, où elles venaient passer les vacances en familles… Havre ?...

Entre les Pays-Bas et la côte espagnole, Nora se raconte et les trois sœurs dressent ensemble le bilan familial, rythmé par les aires d’autoroute, suivant une dégradation… Car le récit, de léger, proustien, s’enfonce dans le marais d’un passé glauque, où des souvenirs plus corrosifs refont surface… Dans le maelström de le souvenance, la narratrice adulte vient corriger les images lisses et édulcorées retenues par l’enfant qu’elle n’est plus…

Quelle famille n’a pas ses fantômes, tenus cachés dans un placard ou la grosse malle empoussiérée d’un grenier ? Une tante aux dehors bab, cool attitude, masquant les contours anguleux, contondant, de l’inconséquence bourgeoise et du non-amour familial ? Une sœur qui n’en est plus une, ne répondant plus à la cadette que par phrases types, par clichés et regards vides ? Le père modèle malgré ses absences, en fait homo honteux trompant femme et enfants dans les bras d’hommes anonymes ?... Les adultères, les quatre cents coups, certains au parfum d’inceste, pourquoi pas des crimes, autant de faits montrant que la famille, aussi, est une chimère… On trouve de tout dans la malle d’un vieux grenier… «Avec les parents de maman, nous formions à nous cinq un îlot de bon sens dans un océan de folie, une oasis de tranquillité dans un désert seulement peuplé de parents qui avaient simplement un grain de folie ou étaient complètement fêlés» (p.71)

Kristien Hemmerechts ouvre cette malle et en sort les étoffes délabrées mais flamboyantes du passé. Exercice éculé, certes, mais qui garde toujours de son charme. Parce qu’il s’agit de famille, ici, le sublime côtoie le sordide de manière évidente, l’amour, la haine, la jalousie, la concurrence, essences d’un microcosme animal, envoûtant et vénéneux… «Un jour, nous serons réunies dans un silence et un abattement absolus parce que notre mère, contre qui nous nous sommes battues et qui telle une pierre s’est trouvée sans cesse sur notre chemin, au contact de qui notre peau s’est écorchée, sur qui nous nous sommes cassés les ongles, qui nous forçait à dépasser cette pierre pour que nous la pulvérisions et que ce soit comme si elle n’avait jamais existé, parce que notre mère, dis-je, ne sera plus là.» (p.141)

Si le récit est parfois brouillon, sans qu’on ne sache vraiment où l’auteur nous conduit, il se lit aisément, capteur d’une attention jamais lâche ; peut-être parce l’auteur s’applique à montrer la laideur cachée des belles choses…


Bruno Portesi
( Mis en ligne le 01/06/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd