L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 16 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Un phare dans la nuit
Willem Elsschot   Le Feu Follet
Le Castor Astral - Escales du Nord 2005 /  13.00 € - 85.15 ffr. / 90 pages
ISBN : 2859205969
FORMAT : 12x19 cm

Traduit du flamand par Marnix Vincent
Imprimer

Qu’on ne s’y trompe pas : Le Feu follet de Willem Elsschot n’a pas grand-chose à
voir avec le roman éponyme de Drieu la Rochelle, à part peut-être sa brièveté. Ce
classique de la littérature néerlandophone de Belgique reparaît en français dans la
collection «Escales du Nord», dirigée au Castor Astral par les excellents soins de
Francis Dannemark.

Willem Elsschot (1882-1960) est surtout connu pour Fromage, qui offrait un
portrait à froid mais non dénué d’ironie de la bourgeoisie affairiste flamande des années
30. Dans Le Feu follet, le personnage central de Fromage, Laarmans,
réapparaît, pressé de rentrer à la maison, de rejoindre son mode de vie rangée, ses
pantoufles et sa famille qui l’attend pour le dîner. Mais les rencontres de hasard qu’offre
le dédale des rues d’Anvers-la-Goulue le détournent de son chemin tout tracé.
Laarmans croise en effet un trio de débardeurs afghans qui vont l’emmener dans une
quête éperdue. Tentant de débrouiller les explications de l’un des hommes qui l’aborde,
Laarmans comprend que tous trois sont à la recherche d’une femme, une certaine Maria,
qui lors du débarquement du Delhi Castle les a frappés par son éclatante pureté
et dont ils n’ont que l’adresse, griffonnée sur un morceau de papier. Notre petit
bourgeois flanque alors le pas des trois égarés pour les guider dans la ville, et se pique
progressivement au jeu saugrenu de cette déambulation qui ne conduit nulle part au
début, l’adresse se révélant fausse… Commence alors le récit de ce qui constituera pour
chaque membre de cette étrange équipée une parenthèse dans le cours du temps et de
la vie.

Le Feu follet est une allégorie émouvante, qui n’est pas sans évoquer, mutatis
mutandis
, le cheminement nocturne des Rois Mages. Sa dimension religieuse
renoue avec l’étymologie même du terme, puisqu’il s’agit bien là d’une réflexion sur le
«lien» humain, le partage de la détresse et l’entraide fraternelle. Peu à peu d’ailleurs, un
dialogue pour le moins surprenant s’installe entre le catholique enraciné et ces
musulmans venus de si loin se chercher un destin, aux yeux desquels l’étranger
serviable est comme un phare dans la nuit
.

Une fable moderne donc, dont la générosité prend une résonance particulière dans
l’actualité que nous traversons.


Frédéric Saenen
( Mis en ligne le 01/08/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd