L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 28 février 2024
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Poétique de la violence en banlieue
Aymeric Patricot   Azima la rouge
Flammarion 2006 /  15 € - 98.25 ffr. / 249 pages
ISBN : 2-08-069049-3
FORMAT : 13,5cm x 21,0cm

Date de publication : 16/08/2006
Imprimer

Azima est une jeune lycéenne appliquée et réservée. Elle grandit dans une cité de la banlieue parisienne. C’est une jeune fille obéissante, plus que résignée : elle se soumet de bonne grâce à la volonté de ses parents qui lui ont choisi un mari. Elle se plie également humblement à la tutelle exercée par son frère. Elle demeure étrangère à la violence physique, verbale et morale de la cité qui se déchaîne autour d’elle et qui finira par la happer à son tour, sans pourtant la compromettre.

Cinq récits se succèdent, s’entrecroisent pour faire entendre l’histoire d’Azima. C’est tout d’abord la propre voix de l’héroïne qui s’élève. Lui succèdent celles d’un professeur et d’une surveillante du lycée, tous les deux un peu paumés dans ce monde de violence qui n’est pas le leur, et qui tentent de faire face comme ils le peuvent. Enfin, résonnent les paroles de deux des habitants de la cité : le jeune épicier et le looser du coin. Polyphonie, jeu de regards, construction en miroir : ce roman aurait pu n’être qu’un exercice de style. Il n’en est rien tant l’émotion qui se dégage de la plume d’Aymeric Patricot sonne juste. Alors même qu’il évoque les thèmes - ô combien médiatiques - de la violence scolaire et des tournantes, il récuse le spectaculaire et le sordide, préférant suggérer, avec pudeur et retenue.

Si ce beau roman, qui tombe à point à l’heure de la rentrée scolaire, est dur voire choquant, il est également poétique : l’aura onirique qui se dégage de l’héroïne semble s’imposer à tous, même aux plus épais, comme une évidence. Elle ne saura pourtant pas désarmer les pulsions et les convoitises...


Raphaël Muller
( Mis en ligne le 11/09/2006 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd