L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 6 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Arranca !
Alain Veinstein   Dancing
Seuil - Cadre rouge 2006 /  19 € - 124.45 ffr. / 290 pages
ISBN : 2-02-084486-9
FORMAT : 14,0cm x 20,5cm
Imprimer

Seul et atrabilaire, le narrateur finit par réagir un beau soir. Dans la ville soumise aux émeutes d'une jeunesse vindicative et déboussolée, il enfourche sa moto et part à l'aveugle vers son Nirvana. Un vieux souvenir, rutilant dancing tout de néons rose éclairé, Le Lac Rose, croit-il se souvenir. C'est son mythe mobilisateur, dirait le vieux Sorel, le point de fuite vers quoi tend finalement tout son être. Le malaise vient de la perte de sa mère et de la solitude que forge le métier d'écrire. ““Tu as un coeur d'or”, me répétait pourtant ma mère. Une alchimie contrariée a dû le transformer en coeur de pierre.” (p.35) Plus loin : “Je suis prisonnier à l'intérieur de mon amour pour cette femme, qui me donnait tout quand bien même elle ne me donnait rien” (p.107). Il y a des deuils moins pesants que celui-là...

Les Espagnols ont un verbe pour traduire cette énergie du sursaut : arrancar. “Arranca !”, crie-t-on à celui que l'on veut propulser, ou à soi-même, comme le narrateur, ici. “Bouge-toi !”, “Démarre”, “Move yourself”, “Just do it”. Bref, “fais toi violence”, selon un enseignement tout gidien, et “réapprends la ferveur” : “A partir de cette nuit, j'irai de surprise en surprise, je ne lésinerai plus avec l'énergie de la vie, je considèrerai les choses d'un oeil neuf, mordrai dans un fruit jamais goûté, que je me suis toujours défendu.” (p.25)

Il y a en effet du Nathanaël cher cet homme pris par une sorte de démon de minuit, amateur de Louis Mariano et autres star kitsch, finalement arrivé dans ce dancing plus interlope que prévu. Là, tout tourne au quasi-absurde, dans une sorte d'ivresse qui était bien ce à quoi il tendait. Un couple quasi homonyme retient son attention, Lucia et Luca, un pianiste et une serveuse auprès desquels naît un semblant d'amour. Le parcours à moto serait-il son chemin de Damas vers une homosexualité, encore vue de loin, pas vraiment touchée, mais du moins révélée. Le fuyard au foulard rouge aurait-il trouvé dans ce dancing perdu dans la nuit, le “fruit défendu” dont il parlait plus haut ?...


Bruno Portesi
( Mis en ligne le 29/09/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Partition
       de Alain Veinstein
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd