L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 30 mars 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Quand le corps est une prison...
Corinne Solliec   Le Petit corps
Gallimard - Blanche 2006 /  12 € - 78.6 ffr. / 189 pages
ISBN : 2-07-077622-0
FORMAT : 12,0cm x 18,5cm
Imprimer

Je cours aux toilettes, et là j'enfonce mes doigts dans la gorge, je me mets à vomir la lasagne, par la bouche par le nez, par tous les pores de ma peau, je vomis ma mère, je vomis mon père, je vomis mon estomac hypertrophié, je vomis mon corps obscène.» (p.113)

Corinne Solliec livre avec ce premier roman un témoignage percutant et bien écrit, parfois dérangeant, sur cette hydre qu'est l'anorexie/boulimie, qui s'installe et demeure, revient malgré les cures, malgré l'entourage, surtout malgré soi. La narratrice, Estelle, est cette poupée salie, qui nous raconte, sans pudeur, les affres d'une existence insupportable : le poids des autres vaut bien la haine de son propre poids, cette chasse contre l'épaisseur, guerre contre sa propre matière. Le ventre, sanctuarisé, est aussi le terrain de tous les blasphèmes.

Les scènes d'ingurgitation sont saisissantes, les rituels qui les accompagnent, cette ingérance débridée de sucres, de graisses, de féculents pris dans une désordre insolent, parfaitement rendus. Tout comme la solitude de la jeune femme, parmi sa famille – les souvenirs de l'enfance, notamment auprès du père, sont très touchants -, auprès du compagnon : tous autistes face à une pathologie complexe, difficile. Comment une jeune femme si bien élevée et aimée peut-elle se malmener ainsi?...

Un court roman, écriture du “moi” où certains retrouveront leur “je”.


Bruno Portesi
( Mis en ligne le 23/10/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Souvenirs d'anorexie
       de Antoine Bioy , Claire Philippe , Marie Philippe
  • Devenir anorexique
       de Muriel Darmon
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd