L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 25 juin 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Romans & Nouvelles  
 

Génération
Philippe Chardin   Le Méchant vieux temps
Editions Jacqueline Chambon 2008 /  13.80 € - 90.39 ffr. / 119 pages
ISBN : 978-2-7427-7689-4
FORMAT : 12,5cm x 19,5cm

Date de parution : 20/08/2008.
Imprimer

Faire perdurer les souvenirs d’adolescence et de lycée en se réunissant tous les 10 ans, tel est le contexte du nouveau roman de Philippe Chardin. La bande de jeunes est aujourd’hui âgée de 50 ans et se retrouve pour la quatrième fois. Un pari scandé après les résultats du bac et qui semblait, a priori une chimère. Pourtant, au fil des décennies, chacun à répondu à l’invitation, exhibant ses rides naissantes, les signes extérieurs de l'existence, les bouleversements liés aux séparations et autres décès. Entre moqueries et tendresses, le regard de chacun juge, alimente les rancoeurs et les amours du passé, et semble regretter cette jeunesse qui devient, au fur et à mesure des rencontres, de plus en plus lointaine.

Philippe Chardin raconte le temps qui passe et aborde les pensées qui préoccupent les quinquagénaires ; à mi chemin entre le bilan de vie et la mise au point anecdotique, le narrateur revient sans cesse sur la déception amoureuse de ses 15 ans. Le sujet de son amour fait encore partie du groupe. Parce que le flirt n’a jamais abouti et parce que cette femme en a choisi un autre, à l’époque, il se sent toujours floué dans sa chair masculine. Cette cicatrice est prête à se réveiller tous les dix ans et engendre un train d’aigreurs et de regrets. Alors le temps qui passe devient lourd, insaisissable voire cruel dans son intransigeance à marquer le corps et l’esprit ; le souvenir, son complice malicieux, en devient d’autant plus assassin qu’il ravive lui aussi des mémoires que l’on voudrait taire.

Voici un roman intimiste, d’un léger narcissisme générationnel et à la plume élégante.


Fabrice Bargeon
( Mis en ligne le 19/09/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd