L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 29 février 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Biographies, Mémoires & Correspondances  
 

Rimbaldomania
Jean-Jacques Lefrère   Arthur Rimbaud
Fayard - Biographies 2001 /  44.27 € - 289.97 ffr. / 1242 pages
ISBN : 2-213-60691-9
Imprimer

Rimbaud est peut-être le plus grand mythe de notre littérature. Nous disons l' "homme aux semelles de vent" de même qu’on dit l’ "homme aux mille ruses" (Ulysse)… Mallarmé avait appelé Rimbaud "le passant considérable", Claudel "le mystique à l’état sauvage". Qui ne s’est un jour laissé aller à rêver au poète de Charleville ? Maurice Blanchot, au temps de La Part du feu, ne manqua pas d’interroger l’énigmatique geste rimbaldien : celui de son adieu à la littérature, comme à une femme que l’on n’a jamais aimée ou sur laquelle on se serait mépris.

On ne compte plus les livres sur Arthur Rimbaud. Rien qu’au cours de ces dix dernières années défilent ceux de Pierre Michon (Rimbaud le fils), d’Alain Borer (Rimbaud d’Arabie après le Rimbaud en Abyssinie), de Claude Jeancolas (Rimbaud et le Dictionnaire Rimbaud), sans compter les textes d’Alain Jouffroy (Arthur Rimbaud ou la liberté libre), de Jean-Luc Steinmetz (Arthur Rimbaud. Une question de présence), ou encore de Jean Teulé (Rainbow pour Rimbaud). Et pardon pour les autres ! Chacun de retenir une période, un aspect, un visage de Rimbaud. Chacun de broder, de rêver à partir du poète, de se constituer son petit Rimbaud personnel…

Il y a les "rimbaldiens" (au premier rang desquels figure le célèbre comparatiste Pierre Brunel, auteur d’un Ce sans coeur de Rimbaud)… mais il y a aussi la "Rimbaldie" (certains, à ce qu’on dit, y partiraient parfois en villégiature…). D’autres (Claude Jeancolas, qui a appelé son fils… Arthur), plus sédentaires, évoquent leur "rimbaldothèque", où ils s’enorgueillissent de posséder des photos, des objets ayant appartenu au poète.

Paraît aujourd’hui chez Fayard une monumentale biographie sur Rimbaud. Ni rimbaldolâtre ni même rimbaldien, Jean-Jacques Lefrère revient à son tour sur une vie émaillée de mystères. Son travail, non sans analogie avec celui qu’accomplit naguère Jean-Yves Tadié sur Proust, est assurément le plus complet et le plus précis, notamment sur le rapport Rimbaud-Verlaine. Il s’efforce de réduire les zones d’ombre d’une vie, tout en sachant laisser à son silence l’irréductibilité du mystère. Ni essai critique ni affabulation poético-romanesque, le livre de Jean-Jacques Lefrère est éclairant et nécessaire, comme peut l’être une bonne et rigoureuse biographie, ce qui ne l’empêche pas à son tour de faire rêver.


Thomas Regnier
( Mis en ligne le 09/08/2001 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd