L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 18 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Essais littéraires & histoire de la littérature  
 

Poésie de l’individu moderne
Yves Bonnefoy   Sous le signe de Baudelaire
Gallimard - Bibliothèque des idées 2011 /  28 € - 183.4 ffr. / 410 pages
ISBN : 978-2-07-013544-8
FORMAT : 14,1cm x 22,8cm
Imprimer

Charles Baudelaire semble toujours susciter autant d’intérêt chez les critiques littéraires, qu’il s’agisse de la récente Folie Baudelaire de Roberto Calasso, de l’actuel cycle de séminaires d’Antoine Compagnon au Collège de France ou enfin de ce recueil d’Yves Bonnefoy, Sous le signe de Baudelaire. Cette actualité s’explique par la formidable lucidité et modernité avec laquelle le poète a pu analyser et réagir à la transformation du monde moderne ; c’est à ce titre qu’Antoine Compagnon l’avait très justement classé dans la catégorie des auteurs «modernes antimodernes».

Sous le signe de Baudelaire recueille différentes critiques d’Yves Bonnefoy consacrées au poète. L’auteur, qui cumule les fonctions de poète et de critique, exprime dans cet ouvrage sa gratitude envers Baudelaire qui durant cinquante ans l’aura guidé dans son œuvre : «les grands poètes sont ceux qui nous aident par la surabondance de leurs apports – et par leurs errements, aussi bien – à nous diriger vers nous-mêmes».

Yves Bonnefoy offre avant tout un regard existentiel sur l’œuvre de Baudelaire ; il démontre brillamment les interrogations et l’angoisse de l’individu dans la société moderne du premier XIXe siècle. Le poète cherche dans «le flot mouvant des multitudes» des traces de l’être disparu avec la société chrétienne médiévale ; l’individu oscille entre vaporisation et concentration de l’être, intérêt et mépris de dandy pour la foule.

On retiendra également l’étude des rapports ambigus que Baudelaire entretenait avec la peinture de Rubens. Yves Bonnefoy analyse l’intérêt que le poète a pu porter à l’esthétique baroque du peintre flamand : le mouvement, la complexité des figures et l’alliance de l’érotisme et du religieux s’opposaient alors violemment au puritanisme progressiste du XIXe siècle. Cette analyse permet de comprendre la fascination que Baudelaire eut dans son exil belge pour l’église baroque jésuite de Saint-Loup de Namur, dont la visite fut marquée par la chute du poète et l’annonce de sa mort imminente.

Sous le signe de Baudelaire constitue ainsi une réflexion profonde sur la pensée de Baudelaire, dont l’œuvre témoigne encore de nos jours de l’intérêt et de la force de la poésie dans le monde moderne.


Antoine Robineau
( Mis en ligne le 01/02/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L'Imaginaire métaphysique
       de Yves Bonnefoy
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd