L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 27 février 2021
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2020
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Littérature Américaine  
 

Le cancer des secrets
Eli Gottlieb   Ainsi soit-il
10/18 2009 /  13,50 € - 88.43 ffr. / 274 pages
ISBN : 978-2-264-04831-8
FORMAT : 13,30x20,00 cm
Imprimer

Histoire d'une dérive, celle de Nick. A la suite du décès de son meilleur ami, Rob, le copain voisin, l'ami d'enfance devenu auteur à succès, écrivain sulfureux à la vie de rock star, Nick glisse, tombe. L'histoire, un tonitruant fait divers, est celle d'un suicide : junky et en état de disgrâce, Rob s'est tué peu après avoir assassiné sa compagne. Morbide.

Depuis, Nick, narrateur ici, n'est plus que l'ombre de lui-même. Tout en se remémorant les conditions du drame, dans un récit au suspense croissant, il voyage dans les oasis de l'enfance, celles de l'adolescence, et leurs trous noirs aussi. Cette sortie du monde l'éloigne de plus en plus de sa femme, Lucy, de ses deux fils, de son boulot, de ses amis ; elle lui fait poser aussi des questions douloureuses ; sur la disparition de son grand frère, mort alors qu'ils étaient enfants, sur son rapport à son père, ou plutôt, le rapport de son père à lui-même...

Mort trop jeune et tragiquement, Rob revêt une dimension quasi-christique chez Nick, l'ange déchu. Il l'a toujours admiré, tout comme une attirance muette l'a toujours lié à la soeur de Rob, Bellinda, que le deuil lui donne l'occasion de retrouver... La disparition de Rob signe la fin de son monde : «D'une certaine manière, je ne peux m'empêcher d'y voir l'ultime souffle d'agonie de notre jeunesse» (p.168).

Eli Gottlieb signe ici un roman dont toute la puissance réside dans le ton, un style, une plume. Le fait divers, en soi, en est un parmi tant d'autres. Mais à travers le narrateur, ce big-bang existentiel revêt une profondeur fascinante ; le monde de Nick nous est rendu avec toute l'acuité de la douleur, toute la finesse d'un certain égotisme, et toujours de manière subtilement imagée. D'autres auraient fait d'une trame similaire un énième roman de gare, mais il y a ici, au contraire une véritable histoire de la Chute, telle que tous peuvent la connaître, qu'il s'agisse de l'étiolement dans la vie de couple, de la bile provoquée par le souvenir d'une jeunesse révolue, de la peine née d'amitiés devenues fossiles ou celle encore de vies familiales aux simplicités sacrifiées par le cancer des secrets.


Bruno Portesi
( Mis en ligne le 23/02/2009 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd