L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 16 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Littérature Américaine  
 

Moi, Harold
Hubert Selby, Jr   Chanson de la neige silencieuse
L'Olivier 2014 /  13,90 € - 91.05 ffr. / 280 pages
ISBN : 978-2-8236-0524-2
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm

Marc Gibot (Traducteur)
Imprimer

On ne prsente plus Hubert Selby Jr., auteur sulfureux et censur dans plusieurs tats amricains et en Grande Bretagne ds la sortie de son premier roman Last exit to Brooklyn en 1964. Il y mettait en scne des ouvriers en grve et des personnages marginaux des bas quartiers de New York(prostitues, travestis, voyous) dans un univers de sexe, de drogue, de violence et de misre humaine. Les uvres de cet crivain maudit mais vnr par toute une gnration dpeignent sans concession, avec lucidit et sensibilit, lAmrique du consumrisme et des laisss-pour-compte, ce quil a lui-mme dcrit comme les horreurs dune vie sans amour.

Chanson de la neige silencieuse, publi en 1988 en franais et rdit cette anne, est un recueil de quinze nouvelles crites entre 1957 et 1981. Le personnage, de Harry (ou Harold), se promne de lune lautre, comme dans toute luvre de Selby Jr. Cet anti-hros, double tantt sombre, tantt lumineux de lauteur, est pris dans la nasse des habitudes, des contraintes professionnelles, confront aux affres de lamour ou du destin, et souffre dobsessions, de dpression ou daddictions (lalcoolisme). Harry est aussi notre double, trop humain, dmultipli et tendance presque schizophrne: il devient tour tour, employ(s) de bureau que lon suit pendant ses loisirs de week-end (La Dernire sance, Le Biscuit porte-bonheur ou Liebesnacht), clochard ayant pour seul ami et confident un vieux manteau (Le Manteau), pre de famille colreux (Un peu de respect) ou goste (Lt de la Saint-Martin), musicien ou enfin mari dpressif dans la dernire et trs belle nouvelle qui donne son titre au recueil. Dans la nouvelle pistolaire Je suis bien sage, une femme souffrant de troubles psychiatriques et enferme dans un asile lance des appels dsesprs.

Douze de ces rcits de longueur diverses sont crits la troisime personne mais cette personne est, l encore, trs proche de lauteur et de nous-mmes. Car nous entrons de plain-pied et de manire trs familire et quasi-immdiate dans lesprit du personnage, la manire dun courant de conscience. Le style dHubert Selby Jr. est la fois trs amricain (il nest pas sans rappeler John Fante ou Bukowski) et clinien dans la manire de fondre langue classique et transcription des argots new-yorkais. Mais il est surtout trs original : dun elliptisme qui confre souvent luniversalisme, dune spontanit de dialogues fondus dans un paragraphe sans ponctuations qui donne au texte un sentiment de fluidit, de prsence, presque durgence. La typographie est complice du rcit et donne chacune des nouvelles une apparence dintensit, dinfinit ou de pure posie, comme dans La Pubert黠:

Des larmes jaillirent de ses yeux, et il eut limpression que ses poumons et toute sa poitrine explosaient.
Etait-il assis?
Debout?
Allong, anesthsi, attach une table et perdant peu peu connaissance, un masque gaz enserrant son visage, coutant une psalmodie de paroles dcisives.
assourdissante puis douce
assourdissante puis douce, lente, rapide, lente
Les mots se mirent tournoyer, et la psalmodie se changea en un gmissement continu
Les ples sinversrent


Les thmes de ces nouvelles ne se rsument finalement qu lobservation au scalpel de lexprience humaine: ses nombreuses flures et ses petits bonheurs dans un style ptri dimages fulgurantes de dsespoir, de dchirures mais aussi damour et de tendresse. Jcris avant tout sur la solitude, dit Hubert Selby Jr. Tout le monde connat a: le dsir dtre quelquun, le besoin de trouver quelque chose. Laddiction, la dgnrescence de ltre humain. Toutes les compensations que les gens trouvent ce quils estiment tre des manques, ou des blessures dans leurs vies. La souffrance, subie ou inflige.

Le recueil se termine par une note despoir, de renaissance, une vision de bonheur purement humain limage de la nouvelle Chanson de la neige silencieuse:

Il ny aurait que lui et la neige douce et silencieuse chaque flocon apporterait sa part de joie pendant quil continuerait marcher, la neige douce et silencieuse tombant si paisiblement, si joyeusement,
oh oui, et si amour-eu-se-ment
amour-eu-se-ment
Il entendit la neige qui tombait doucement dans lair, chaque flocon mettant un son diffrent ils sharmonisaient pour composer un chant
Il ny avait plus que la lumire et la musique et la joie pure, la joie pure et ternelle...
Mais alors, le chant de la neige silencieuse cda peu peu la place un autre bruit, vague tout dabord, puis de plus en plus familier le chant dAlice et des enfants, et il revcut tous les instants de bonheur quils avaient connus ensemble
.

Hubert Selby Jr. sest enfin apais.


Sylvie Koneski
( Mis en ligne le 07/07/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Last exit to Brooklyn
       de Hubert Selby, Jr
  • Waiting Period
       de Hubert Selby, Jr
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd