L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 7 juillet 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Apoligie, vous dites ?...
Chris Bachelder   US !
10/18 - Domaine étranger 2014 /  8,4 € - 55.02 ffr. / 425 pages
ISBN : 978-2-264-05885-0
FORMAT : 11,0 cm × 17,6 cm

Pierre Demarty (Traducteur)
Imprimer

Ce livre, présenté comme un livre politique ressuscitant le socialisme aux États-Unis, riche de 400 pages, est totalement déroutant. D’emblée on n’y croit pas puisque le principal acteur, Upton Sinclair, chantre du socialisme, est un mort plusieurs fois ressuscité, un de ses assassins l’ayant occis à plusieurs reprises. Il s’agit donc d’un vieillard qui s’exprime et même si l'on comprend l’image du socialisme maintes fois débouté, avec des partisans acharnés à le «faire revivre», il n’en reste pas moins que le livre écrit par celui qui l’a tiré de sa tombe, le met en scène et le fait parler dans des situations tout à fait vivantes.

Le style est également profondément différent d’un ouvrage politique. C’est une aventure foisonnante, déjantée, irréaliste, avec des personnages hauts en couleur, excessifs, atypiques. Les chapitres sont, de façon amusante, inattendus : il peut s’agir de l’histoire de la balle qui a tué Sinclair en 1986, d’un poème sur le mont Rushmore, d’un récit de rêves, du descriptif hilarant du plan et des commentaires d’un musée dédié au socialisme (et s’appelant le Maus…), d’une moquerie sur la répétition de l’Histoire, ou de supposées lettres échevelées d’hommes politiques. Des chapitres intercalés parmi la quête de Sinclair et sa rencontre avec ses détracteurs.

Ce qui est amusant, c’est le développement précis des discours, justement, des détracteurs, avec des arguments aussi percutants que ceux de Sinclair, qui font se demander s’il s’agit vraiment d’une apologie du socialisme. On termine par de longues pages sur le bien fondé, ou pas, d’un autodafé, sur fond de tuerie.

Mais - et c’est pour cela (et son humour) qu’on termine ce livre -, il y a des lignes superbes sur le pays lui-même, les habitudes de vie, les coutumes, les paysages. On sent que Chris Bachelder aime son pays, le connaît, et sait, à coups de phrases sobres et justes, le raconter.


Dany Venayre
( Mis en ligne le 16/04/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd