L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 24 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2020
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Psychose sémitique
Adam Thirlwell   Candide et lubrique
Seuil - Points 2016 /  7,95 € - 52.07 ffr. / 408 pages
ISBN : 978-2-7578-6252-0
FORMAT : 11,0 cm × 17,7 cm

Première publication française en février 2016 (L'Olivier)

Nicolas Richard (Traducteur)

Imprimer

Le narrateur, jeune juif bien sous tous rapports, se réveille un matin dans une chambre d'hôtel auprès d'une amie endormie et ensanglantée. Que s'est-il passé ? Il n'a aucun souvenir de la soirée si ce n'est l'alcool, la drogue et le sexe. Cette situation rocambolesque lui donne à réfléchir : tout le roman tourne autour de son nombril.

Il est certes candide, beaucoup même, mais pas lubrique. Il en vient à se demander s'il s'est passé quelque chose puisque personne n'est au courant. Mais il va bien falloir donner des explications à Candy son épouse et à ses parents chez qui il vit. La localisation géographique du roman est impossible ; trop de détails sont contradictoires.

Le roman se veut philosophique, c'est un examen basé sur la dynamique du mensonge. Nous sommes dans une ville sans nom, dans la tête d'un homme sans nom, témoin de ce qui peut être ou ne pas être un crime horrible. Ce «Tanguy» britannique doit subir les réflexions douces-amères de sa famille, lui qui se voit comme un prodige.

Visiblement névrosé et bavard, Adam Thirlwell cède à la logorrhée, ce qui est fatiguant et démotivant pour le lecteur, dans une veine narrative peu crédible, agitée et fastidieuse. «Le problème avec le mensonge c'est qu'on vous dit de ne pas penser à la vérité pendant que vous êtes en train de mentir, de croire au mensonge complètement mais à quoi d'autre allez-vous penser quand vous mentez, si ce n'est au fait que vous êtes en train de mentir».

Un cauchemar éveillé pour le narrateur... et le lecteur.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 24/04/2017 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Politique
       de Adam Thirlwell
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd