L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 22 octobre 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2020
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Requiem
Jérôme Ferrari   A son image
Actes Sud - Babel 2020 /  7,70 € - 50.44 ffr. / 224 pages
ISBN : 978-2-330-13915-5
FORMAT : 11,1 cm × 17,7 cm

Première publication en août 2018 (Actes Sud - Domaine français)
Imprimer

Antonia est une jeune photographe corse ayant travaillé dans la presse régionale, tout en rêvant d’aller sur les champs de bataille pour «rendre visible ce que personne ne voulait voir», avant d’ouvrir son magasin de photos de mariage. Un soir d’été 2003, elle retrouve à Calvi Dragan, un légionnaire serbe qu’elle avait connu une dizaine d’années auparavant à Vucovar où elle menait un reportage pour son propre compte... reportage qu’elle ne publia jamais.

Sur la route la ramenant chez elle, dans le sud de l'île, elle meurt au volant dans un ravin. Quelques jours plus tard, son oncle et parrain, par ailleurs prêtre un peu par hasard, célèbre la messe des funérailles dans le village familial : il est abasourdi de douleur malgré sa foi. Le récit suit le déroulement de l’office religieux et se divise en parties liturgiques, donnant au roman la forme d'un requiem, chant polyphonique ample disant la prière de l’Homme, infiniment petit et désemparé face au mystère de la mort.

A ces douze parties sont associées autant de photos invisibles dont ne sont mentionnés que le titre, la date et le lieu : des photos imaginaires prises par Antonia ainsi que quelques clichés de grands photographes. Le narrateur, omniscient, s’immisce dans l’intimité des personnages, le prêtre, figure presque christique, Antonia et Pascal B., ami d’enfance et amant attitré, un nationaliste plusieurs fois incarcéré, victime d’un règlement de compte. Toute la vie d’Antonia est dévoilée par bribes : ses relations privilégiées avec un parrain dont elle ne partage pas la foi, ses ambitions déçues, sa passion pour la photographie qui entretient ce miracle : «l’existence de la trace de ces corps désormais vieillis ou disparus». Au cours de ses reportages, elle découvre la violence et «le vertige de la guerre confrontée à l’obscénité du monde et à sa propre vérité».

Jérôme Ferrari invite son lecteur à réfléchir sur ses solitudes et ses peurs, son impuissance et sa responsabilité. Il dresse un tableau saisissant de réalisme des bassesses humaines, de leurs plus infimes manifestations aux atrocités de la guerre. Il s’interroge aussi sur le rôle de la photographie, instant d'une vie ou relique inutile d'une guerre. En soulignant «cet enchaînement d’étapes minuscules et fatales» qui conduisent au pire dans le parcours d’Antonia, le récit décrit l’évolution sanglante de l’aventure nationaliste et la longue tragédie des Balkans depuis le début du XXe siècle.

D'une écriture ironique et douloureuse illustrant la tragi-comédie de la vie, A son image dresse ainsi un superbe portrait de femme et propose une splendide fiction mystique et politique.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 12/10/2020 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd