L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 8 juillet 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

La Spire, acte 3…
Laurent Genefort   Ce qui révèle - Spire - Tome 3
Gallimard - Folio 2020 /  8,50 € - 55.68 ffr. / 368 pages
ISBN : 978-2-07-275214-8
FORMAT : 11,0 cm × 18,0 cm
Imprimer

Et l’on réembarque dans l’histoire de la Spire, cette compagnie commerciale apparue dans le premier tome, qui grossissait en dépit des rivalités dans le second, et qui, dans ce troisième tome conclusif (dommage !), est devenue une structure aussi respectable qu’impitoyable. Née avec un projet plus exploratif et humaniste que capitaliste, la Spire avait évolué dans deux directions bientôt contradictoires : celle définie par les navigateurs, Hummel et Lenoor, allait dans le sens d’un Star Trek commercial avec quelques ambitions de rentabilité… mais le Buro, structure dirigée par Mathy, est beaucoup plus attiré par la question des bénéfices et par le jeu impitoyable du marché.

Entre les deux, les pilotes tentent tant bien que mal de gérer les soucis : colonisation impossible, guerre entre deux communautés de colons, piraterie, rivalités commerciales, etc. Mais il apparaît rapidement que la dissension à l’intérieur de la Spire est devenue une guerre discrète, un affrontement de moins en moins verbal et de plus en plus nocif. Qui, de l’esprit des pionniers ou de la logique capitaliste s’imposera ?

Dans l’univers des portes de Vangk, qui englobe l’œuvre de Laurent Genefort, la Spire figure comme un cycle non pas mineur, mais adjacent, une série de fenêtres qui, en s’ouvrant, révèlent quelques mystères et éclairent cette longue histoire du futur. Bon connaisseur des livres univers (à qui il a consacré une thèse), Laurent Genefort mène le sien avec maestria, et sa plume, toujours fluide et rythmée, donne à l’ensemble cette unité plaisante. On passe d’un capitaine confronté à un choix éthique, à une journaliste aussi obstinée qu’efficace, on croise un pilote égaré dans un univers qui le dépasse ou bien des pirates adeptes d’une autre vision du monde et réfugiés dans un lieu improbable.

L’ensemble se présente à la fois comme un roman et une série de nouvelles, une galerie de portraits réunis par une intrigue commune, qui se déroule sur plusieurs années. Laurent Genefort y ouvre nombre de pistes… et autant d’ouvrages possibles aux intrigues toutes liées. Dire que l’on attend de cette Spire qu’elle accouche de beaucoup de romans serait une bonne manière de souligner le plaisir et la frustration que l’on a à terminer ce cycle très réussi, en attendant le prochain.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 17/06/2020 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Ce qui divise
       de Laurent Genefort
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd