L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 28 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2020
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Désintoxication
Tania de Montaigne   Patch
Pocket 2002 /  4.71 € - 30.85 ffr. / 157 pages
ISBN : 2-266-11447-6
Imprimer

Tous les grands intoxiqués de la nicotine le savent : cesser de fumer relève d’un parcours du combattant imaginé par l’esprit le plus retors et le plus sadique qui soit. Que dire lorsque la candidate à l’arrêt tabagique doit à la fois faire face au cancer avancé de sa mère, au chômage et à la solitude inhérente à sa condition de célibataire ? Ne sont-ce pas là les ingrédients rêvés du parfait mélo ? Eh bien non ! Le journal que nous livre la narratrice, ce "je" qui s’expose volontairement aux mille tortures du manque pour contenter sa mère malade, est infiniment drôle.

La dédicace, longue énumération d’êtres chers très proches et d’individus indéfinis mais aux particularités très particulières, nous projette d’emblée dans l’univers hétéroclite et joyeusement surréaliste où évolue - à grand-peine - notre bientôt ex-fumeuse. Puis vient le pointage minutieux de chaque jour, au rythme des visites quotidiennes à l’hôpital et du décompte laborieux des cigarettes non fumées, des minutes de vie et de l’argent ainsi épargnés. Sont aussi comptés les repas et les kilos pris, chiffres plaisamment fantaisistes - "je pèse 400 kg" - qui donnent aux précédents toute la dérision de ces statistiques qui, à force de se vouloir parlantes, finissent par ne plus rien signifier du tout.

Au fil des pages, on se rend compte que, par-delà l’omniprésente fantaisie, notre aventurière du non-tabagisme porte un regard extrêmement caustique sur le monde qui l’entoure, sur les aberrations du milieu hospitalier et de l’Education nationale, sur les embûches que rencontre une jeune femme noire en quête d’un emploi... Regard traduit par des images, des comparaisons et des métaphores inattendues assorties d’inventions langagières des plus expressives: "Bonjour, je suis noire et totalement hôtessatoire. En ce moment, la demanditude du marché hôtessatoire est plus portée vers le blond." Ces réflexions acérées sont prises dans un réseau serré de situations désopilantes, narrées avec brio, ce qui donne à l’ensemble de faux airs de long poème humoristico-surréaliste.

Ainsi donc, le renoncement au tabac et les aléas de la vie, loin de donner lieu à d’amères réflexions sur les angoisses traversées par les candidats au sevrage nicotinico-goudronique ou sur les incohérences du "système", génère une créativité débridée, une sorte d’enthousiasme haletant où les mots semblent atteints de frénésie, comme si chacun cherchait à coiffer ses voisins sur le poteau. On court à travers ce texte, on s’y épuise parfois, mais on n’a aucune envie de s’arrêter, même pour reprendre son souffle !


Isabelle Roche
( Mis en ligne le 11/01/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd