L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 10 avril 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Poches  
 

Livre de deuil
Mia Couto   La Véranda au frangipanier
10/18 - Domaine étranger 2002 /  6,40 € - 41.92 ffr. / 202 pages
ISBN : 2264033576

traduit du portugais par Maryvonne Lapouge-Pettorelli
Imprimer

Au pied d'un frangipanier, le défunt Ermelindo Mucanga raconte. Modeste artisan charpentier, il meurt alors que son pays, le Mozambique, accède à l'indépendance. Enterré sans sépulture décente ni funérailles d'usage, son esprit, vingt ans après, rôde toujours à l'état de xipoco, c'est-à-dire de fantôme. Jusqu'à ce jour où Ermelindo reçoit la visite d'un halakavuma, l'esprit des morts, qui revêt la forme d'un pangolin. Celui-ci lui propose de se réincarner dans le corps d'un policier dont les jours sont comptés, afin de mourir à nouveau pour être mis en terre comme il se doit.

Pendant six jours, Ermelindo va appréhender le monde à travers les cinq sens d'Izidine Naïta, avec la crainte d'y reprendre goût. L'inspecteur de police est dépêché dans un asile de vieillards pour enquêter sur le meurtre du directeur, un métisse nommé Vasto Excelêncio. Un par un, les pensionnaires sont interrogés, et tous se revendiquent coupables. Chacun expose ses raisons, vengeance, jalousie, passion, avec conviction. Navaïa Caetano, l'enfant vieux, Domingos Mourao, le Portugais blanc martyrisé par le directeur pour sa couleur de peau, Nhonhoso, amoureux de l'infirmière Marta, et Man Nenni, la sorcière, entraînent le policier dans un tourbillon de croyances et de rites magiques où les vivants se mêlent aux morts et la réalité aux légendes. Fier et fort de ses études supérieures en Europe, Izidine se trouve pourtant très rapidement dépassé par ces aveux dont il ne parvient pas à saisir le message en demi-teinte.

C'est que dans l'univers clos de l'asile, les vieillards sont les derniers gardiens d'un monde de croyances et de magie qui disparaît dans la rationalité de l'époque moderne, incarnée par le policier dérouté. Au seuil de la mort, isolés dans ce fort où l'on n'accède que par hélicoptère, ils tiennent un siège. La mort du directeur n'est autre qu'un coup d'Etat contre le temps qui efface les traditions.

Mia Couto soulève des préoccupations de dimension universelle dans ce roman magnifique. Servi par une langue novatrice parfois déroutante, souvent envoûtante et riche de trouvailles et d'emprunts à diverses langues africaines, il prend la forme d'un récit merveilleux où se lit en transparence la complexité d'une culture métisse et issue de la colonisation.


Maud Jobbé-Duval
( Mis en ligne le 24/06/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd