L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 23 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Récits  
 

Archéologie du quotidien
Philippe Delerm   L'Extase du selfie - Et autres gestes qui nous disent
Seuil 2019 /  / 110 pages
ISBN : 978-2-02-134282-6
FORMAT : 13,3 cm × 18,6 cm
Imprimer

On dit parfois que les gestes nous trahissent : dans son nouvel opus, Philippe Delerm, quant à lui, a choisi des gestes qui nous disent… c'est-à-dire qu’ils ne nous sont pas hostiles, ils ne révèlent pas un secret enfoui, ils indiquent simplement une tendance, une inclination, une appétence ou encore un goût.

Cette manière que vous avez de tenir votre verre en main, sans le boire, juste pour l’aérer, ce doigt qui parcourt le smartphone, presque en le survolant, à la recherche du passé enfoui dans la mémoire, ce doigt levé pour appeler le serveur, cette manière de tenir un volant de la paume en maîtrisant, l’air de rien, la machine, ou encore cet instant, suspendu, où l’on va cueillir une montre à gousset et, devant un public fasciné par ce côté rétro assumé, on dit l’heure.

Tous ces gestes et bien d’autres ne sont pas anodins, ils disent un peu de notre personnalité et de notre entourage… mais avec le regard de Philippe Delerm, ils le disent poétiquement. Ainsi, ce déhanchement automatique que l’on adopte lorsqu’on porte un nourrisson devient, sous sa plume, une «polka immobile», ou encore ce silence post coïtal… qui pour Saint Thomas trahissait une «anima triste», devient ici un «ensemble loin»… et qu’importe, l’idée est là, belle et soufflée par les deux mots accolés.

Delerm est cet archéologue du quotidien qui traque d’un œil curieux et sympathique des petits gestes comme il a traqué des mots, des moments, des attitudes, des petits plaisirs : avec ce nouveau recueil, teinté d’une sorte de mélancolie douce, il parcourt la galerie du geste contemporain ou éternel, analysant d’une plume gentiment poétique et vaguement ironique ce qui, dans notre silhouette bien contrôlée, nous échappe, cette part d’inconscient qui est le terrain de jeu des poètes.

Ce nouveau recueil comblera les amateurs, il se picore, se parcourt, se regarde, et invite à la réflexion, sur soi et les autres. Pratiqué en société ou sur la terrasse d’un café, il incite le lecteur à se joindre à l’auteur et à photographier, à son tour, ce quotidien si extraordinaire.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 27/09/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd