L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 28 mai 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Récits  
 

Amitié amoureuse
Cécile Balavoine   Une fille de passage
Mercure de France - Bleue 2020 /  19,50 € - 127.73 ffr. / 240 pages
ISBN : 978-2-7152-5441-1
FORMAT : 14,1 cm × 20,5 cm
Imprimer

Cécile Balavoine nous dévoile sa relation rare et passionnante avec Serge Doubrovsky (1928-2017), chantre de l’autofiction. Etudiante en littérature à New-York en 1997, elle fait la connaissance de l'écrivain en suivant ses cours de théâtre classique. Elle a vingt-cinq ans et lui soixante-dix. Elle est fascinée par la manière qu'a l'auteur de raconter sa vie et celle de ses épouses dans des livres qui ont un grand succès.

Il vit à Paris une partie de l’année et lui prête l’appartement de New-York dans lequel elle le retrouve et observe ses habitudes, ses petites manies intimes. Elle l’aime à sa façon, chaste et platonique, le plus souvent en mode romanesque, en idéalisant son modèle. Au fil des jours, quand ils vivent au même endroit, ils se racontent, se confient, se rapprochent, et s’ils sont séparés, ils s’écrivent de belles lettres affectueuses. «Lorsqu’il m’arrivait désormais, le soir, à la fin de nos dîners, avant de le quitter de m’asseoir sur ses genoux, de respirer l’odeur désuète de son après-rasage, il n’y avait rien que de sincère, même si j’avais pleinement conscience de l’insolite d’une telle situation et même m’en réjouissais».

Cécile joue avec le feu et l'on comprend que Serge aurait aimé aller plus loin dans leur relation mais la jeune femme le respecte trop pour s’enhardir, elle veut simplement qu’il se sente aimé et vivant. Cécile a part ailleurs des amants de son âge, qui ne restent pas longtemps dans sa vie. La fin de l’insouciance survient dans les rues de New-York, le 11 septembre 2001, avec son copain Chad.

La passion de la langue allemande, celle de l’Autriche, rapprochent encore plus Serge, juif rescapé à l’étoile jaune soigneusement conservée puis emportée dans son cercueil, et Cécile, musicienne contrariée. Le roman-testament du grand écrivain, au soir de sa vie, dans lequel il regrette de ne pas être allé jusqu’au bout avec elle, jeune fille en fleurs et lui, «déliquescent», résume leur relation singulière. Elle a été le soleil de ses dernières années et lui a permis d’exprimer ses fantasmes, ses obsessions à travers les personnages réels de ses livres, le plus connu étant Un homme de passage.

L’écriture de ce récit est d’une grande finesse, élégante, un peu à contre-courant de la façon contemporaine, avec un soupçon de sensualité à l’ancienne. Tous les personnages sont attachants, des caractères riches et vibrants. Ce roman rappelle qu’en amour tout est possible, en dépit de l’âge ou de la position sociale, et qu’une amitié amoureuse en est une forme indéfinie, qui peut basculer en fonction des circonstances.


Eliane Mazerm
( Mis en ligne le 30/03/2020 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Un homme de passage
       de Serge Doubrovsky
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd