L'actualité du livre Mercredi 22 mai 2024
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Récits  
 

Plaisant mais moraliste
Chow Ching Lie   Il n'y a pas d'impasse sous le ciel
Fischbacher 2004 /  21.00 € - 137.55 ffr. / 272 pages
ISBN : 2-7179-0182-5
Imprimer

Dans Il n’y a pas d’impasse sous le ciel – beau titre – Chow Ching Lie, l’auteur du best seller Le Palanquin des larmes, revient sur son parcours étonnant. Née en 1936 à Shangaï dans une famille pauvre, animée par une foi profonde et rendant culte tout autant à la vierge Marie qu’à Bouddha, l’auteur décrit les moments importants de son existence : la mort de son père, son mariage, la naissance de ses deux enfants, ses problèmes financiers et politiques, son exil en France, sa décision de se mettre au piano de façon professionnelle à l’âge de 40 ans, ses choix courageux. Chaque étape d’existence est illustrée par des contes et légendes issus du folklore chinois ou du bouddhisme. L’une des originalités du livre est d’être constamment soumis à un double regard : l’Orient et l’Occident, le communisme et le libéralisme, le christianisme et le bouddhisme, la vie réelle et la vie spirituelle. Tout au long du cheminement de Chow Ching Lie, on retrouve incarnés les préceptes qui fondent la foi religieuse : la vertu, l’humilité, la fidélité, la persévérance, le fatalisme.

Cette autobiographie originale se lit donc avec plaisir, d’autant que les légendes chinoises apportent une toile de fond spirituelle d’une grande sagesse. De même, on lit avec intérêt le regard que peut porter une Orientale sur la famille : en Chine, elle a une importance capitale ; le mariage doit se faire entre gens du même rang, selon l’adage «pour faire un bon mariage, il faut se marier de porte équivalente» ; les enfants, une fois adultes, doivent protéger leurs parents comme ces derniers les ont protégés quand ils étaient petits. Intéressante aussi, cette évidence fondatrice que les plus jeunes doivent écouter et suivre les traces de leurs aînés, considérés comme des guides d’existence. Ainsi en est-il de cet accompagnement maternel et spirituel dont Chow Ching Lie fait preuve à l’égard de ses élèves de piano. Il est évident qu’en Occident, ces valeurs ne sont pas partagées de façon aussi évidente et que certaines peuvent passer pour «réactionnaires» ou désuètes.

Mais, à bien y regarder, on reste quand même un peu dubitatif devant l’arrière-goût que suscite cette lecture. L’illustration systématique par les contes finit par donner une couleur vaguement moraliste à l’ensemble. On a l’impression que l’auteur veut absolument faire montre d’une vertu à toute épreuve, vertu finalement inhumaine et impossible à atteindre. Il y a un petit air de : « regardez la façon admirable dont je mène mon existence, les contes traditionnels l’attestent », cela même si Chow Ching Lie présente d’incontestables qualités humaines, comme le courage ou la remise en question. Finalement, Il n’y a pas d’impasse sous le ciel fait un peu penser à ces artistes people qui se réclament du bouddhisme tandis qu’ils brassent des millions de dollars et se perdent dans leur propre narcissisme. Chow Ching Lie, malgré sa nationalité, donne parfois l’impression de céder à ce paradoxe d’un bouddhisme soigneusement relooké par un Occident mal en point.


Caroline Bee
( Mis en ligne le 26/07/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd