L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 27 septembre 2021
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Récits  
 

Défragmentation
Hélène Frappat   Sous réserve
Allia 2004 /  6.10 € - 39.96 ffr. / 128 pages
ISBN : 2-84485-163-0
FORMAT : 10 x 17 cm
Imprimer

128 pages et 477 fragments. Critique de cinéma, auteur d’un livre sur Jacques Rivette, Hélène Frappat, 35 ans, publie un livre atypique qui débouche pas à pas, au fil d’une réflexion sur le mensonge et la réserve, sur une délivrance.

Sous réserve commence par une lettre de Maria von Herbert implorant Kant de lui venir en aide. Un mensonge l’a fait perdre celui qu’elle aimait, et seule la philosophie de l’homme de Königsberg la pousse encore à continuer de vivre. Une page plus loin, l’auteur entre dans son livre pour ne plus le quitter : « Maria von Herbert était l’un des personnages du scénario que je confiai à Jean-François Lyotard. » Hélène Frappat tisse son récit comme une araignée fait sa toile : Kant, Lyotard et Rousseau sont tour à tour ses points d’ancrage. Trois philosophes qui font partie de sa vie, qui la réfléchissent, et forment ici la matière accompagnant un parcours d’écriture qui ressemble fort à une psychanalyse. Une autre voix que la sienne ou que la leur ponctue le livre. Elle est en italique, comme pour bien montrer sa marginalité ou son importance. Le lecteur ne saura que quelques pages avant la fin à qui elle appartient. L’émotion donnera alors une nouvelle dimension à un texte qui, jusque-là, semblait surtout très intellectuel.

Ce n’est pas un livre facile, il est exigeant, très personnel, et l’on a parfois l’impression de rester sur la berge de ce ruisseau qui avance à son rythme et selon les caprices d’un terrain accidenté, sous nos yeux. Pourtant on ne peut pas refermer Sous réserve avant de l’avoir lu jusqu’au bout. D’abord parce que l’on sent que ces lignes en italique en sont la clé qui apportera bientôt un autre éclairage. Et puis parce que l’écriture est belle, et qu’un certain envoûtement opère… jusqu’à la fin du livre, où nous prend alors l’envie d’en recommencer la lecture, pour mieux recoller des fragments soudain plus sensibles.


Anne Bleuzen
( Mis en ligne le 25/08/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd