L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 2 décembre 2022
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2021
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Fantastique & Science-fiction  
 

Rentrée littéraire… à l’école des Dieux
Bernard Werber   Nous, les dieux - Tome 1 : L'île des sortilèges
Albin Michel 2004 /  22 € - 144.1 ffr. / 420 pages
ISBN : 2-226-15498-1
FORMAT : 16x24 cm
Imprimer

Nous les Dieux est un projet ambitieux de plus de mille pages, composé de trois volumes dont le premier, tout juste édité, s’intitule L’Île des sortilèges. A la suite des Thanatonautes (1994) et de L’Empire des Anges (2000), passant de l’exploration du monde des morts à la conquête du Paradis, et après avoir découvert le monde séraphique et son fonctionnement, il était logique que Werber, écrivain conséquent et méthodique, passe à l’ultime échelon, celui des Dieux.

Michael Pinson est donc de retour pour une quête initiatique devant le conduire au Créateur. Autrefois mortel, un temps esprit pur, notre héros redécouvre, habillé d’une enveloppe de chair et de sang, ces sensations décidément bien humaines. Ange déchu ou à nouveau homme ?...

Sur une île que ses habitants appellent Aeden, peuplée de chimères et de créatures étranges, Michael atteint la ville d’Olympie dont le cœur abrite une étrange institution : l’Ecole des Dieux, où douze divinités helléniques, dans le rôle de professeurs, ont pour mission d’enseigner à des dieux en herbe l’art de créer une «terre» et d’y gérer des humanités, sur les champs de batailles comme dans les artères de civilisations organisées…

Mais Pinson n’est pas le seul apprenti céleste de la nouvelle promotion ; l’accompagnent quelques amis, Raoul Razorback, Freddy Meyer et Edmond Wells. Ce dernier, mentor de Michael, est aussi l’auteur de L’Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolue... Marylin Monroe, Mata Hari, Jules Verne, Rousseau, Proudhon, Edith Piaf, Rabelais, Paul Gauguin, Georges Méliès… sont aussi élèves, passés de vies fameuses et transcendées à trépas studieux et divinisants ! Les échanges entre ces condisciples d’un genre particulier donnent évidemment lieu à des dialogues savoureux. Sans que la vie sur Aeden soit si paradisiaque : un élève essaye en effet de tuer l’un de ses camarades et tous se demandent quelle est la lumière qui, depuis la cime de la montagne, semble les surveiller…

Bernard Werber poursuit donc sa quête philosophico-scientifique, où les questions importent plus que les réponses. Le livre alterne les extraits de ce qui s’apparente à un nouveau tome de la fameuse – mais ressassée ? - Encyclopédie werbérienne, et l’intrigue mobilisant nos Divine people. Les passages encyclopédiques permettent au très didacticien Bernard Werber de nous faire découvrir la mythologie grecque avec des informations, il est vrai, étranges et originales. Citée dans le corps même du texte, l’Encyclopédie à répétitions, Klondike éditorial de notre auteur prodigue, annonce-t-elle d’ailleurs, par un teaser habile, les productions à venir ? «Mes petits trésors à découvrir plus tard pour ceux qui auront la patience de les chercher.» Voilà un sens de la publicité à la spiritualité douteuse !…

Le récit, quant à lui, devient véritablement intéressant lorsque les écoliers olympiens commencent à gérer des groupes humains. L’auteur nous rappelle en avant-propos que «les historiens des vainqueurs réécrivent ensuite à leur guise le passé des perdants afin de justifier leur anéantissement». Soit ! Les dieux seraient alors les témoins discrets de l’histoire des hommes…

L’Île des sortilèges est un premier tome d’exposition, où l’auteur semble avancer ses pions pour damer le lecteur dans une histoire captivante, certes, mais, autre procédé audiovisuel suspect, s’achevant sur un To Be Continued en plein tournant critique, invitant le lecteur frustré à se jeter bientôt sur le second volume, Le Souffle de l’histoire. Monsieur Werber, allons !


Stéfan Philippot
( Mis en ligne le 10/11/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L'encyclopédie du savoir relatif et absolu
       de Bernard Werber
  • Nos amis les humains
       de Bernard Werber
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd