L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 5 avril 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Policier & suspense  
 

Meurtre d’un patron de presse
Gilles Schlesser   La Liste Héraclès - Affairisme, corruption, antisémitisme... Une enquête policière dans le Paris des années 1930
Parigramme 2016 /  13.90 € - 91.05 ffr. / 288 pages
ISBN : 978-2840969839
FORMAT : 14 cm x 21 cm
Imprimer

Excellent connaisseur de Paris (il est l’auteur, entre autres de Saint-Germain-des-Prés, les lieux de légende), romancier – on se souvient de Saga parisienne dont le cadre était Paris -, Gilles Schlesser a également écrit plusieurs romans policiers.

La Liste Héraclès se passe à Paris du 28 décembre 1933 au 21 février 1934, c’est-à-dire au début de l’Affaire Stavisky, alors que la IIIe République s’abîme dans des scandales politico-financiers nombreux, tandis que les totalitarismes s’installent aux frontières italienne et allemande, et qu’en France l’extrême-droite apparaît puissante, sur fond d’antisémitisme. De cette période on a retenu le point d’orgue : la manifestation du 6 février 1934, organisée par les ligues d’anciens combattants et qui fit vaciller le régime.

Sur ce fond historique qu’il connaît bien, Gilles Schlesser installe une intrigue policière qui débute avec l’assassinat dans ses bureaux d’un patron de presse influent, Charles Bernier-Fayard. L’enquête est confiée au commissaire divisionnaire Louis Gardel, dont l’auteur fait un des modèles de Maigret, à la suite d’une rencontre avec Simenon. L’Histoire et la littérature s’entremêlent ainsi au gré de la fantaisie de l’auteur. Louis Gardel est blanchi sous le harnais : trente-huit ans de carrière, bougon, fumeur invétéré. Il a aussi charge d’âme, car il s’occupe de son petit-fils, Paul, dont la mère est morte, et pour cela a engagé une jeune femme. Entre deux enquêtes, il retrouve son amie de cœur, Marie-Jeanne, communiste militante qui gère un foyer social pour de très jeunes filles.

Très vite, Gardel découvre que Charles Bernier-Fayard était en possession d’une liste de personnalités compromises dans l’affaire Stavisky, la liste Héraclès, qu’il s’apprêtait sans doute à publier. Au moment de sa mort, la liste mystérieuse a disparu au grand soulagement de certains… La hiérarchie de Gardel surveille avec inquiétude son enquête, en tenant à ce que celle-ci n’éclabousse aucun puissant… Gardel découvre aussi rapidement que Bernier-Fayard entretenait des rapports exécrables avec sa femme et leur fils… Entre piste politique et piste privée, l’enquête hésite.

Un roman réussi à tous points de vue : l’ambiance des années trente est bien saisie, sans anachronisme, l’intrigue est menée avec divers rebondissements, les personnages sont intéressants, même s’ils sont tracés à grands traits et parfois un peu caricaturaux, tels la veuve et l’orphelin ou encore Marie-Jeanne la communiste au grand cœur. Mais c’est aussi une façon distrayante de replonger dans le Paris de 1934.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 27/04/2016 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Saga parisienne
       de Gilles Schlesser
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd