L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 28 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2020
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Policier & suspense  
 

A cup of Ti ?
Frédéric Lenormand   La Nuit des juges - Les nouvelles enquêtes du juge Ti
Fayard 2004 /  15 € - 98.25 ffr. / 214 pages
ISBN : 2-213-62010-5
FORMAT : 14x21 cm
Imprimer

Le décès de Robert Van Gulik avait laissé les amateurs de romans policiers historiques et de Chine ancienne plutôt orphelins. Il faut donc savoir gré à Frédéric Lenormand, qui a déjà publié un premier remake des enquêtes du juge Ti, de ressusciter un personnage et un univers très originaux et qui ont su conquérir leur public. Mais la résurrection est-elle à la hauteur de l’original ? Rien n’est moins sûr.

L’histoire débute chez le juge, qui s’ennuie dans sa cité de Peng-Lai, et entraîne le lecteur à la découverte d’une cité touristique des marges de l’empire. En effet, le juge Ti est convoqué par le préfet de la région dans la ville de Pien-Fou, station thermale réputée et havre de paix fort rémunérateur pour un fonctionnaire impérial. Il y retrouve cinq de ses collègues, anxieux de connaître l’origine de cette réunion inattendue. La raison de cette convocation est du reste importante : il s’agit de sélectionner, parmi les magistrats des environs, un successeur au jeune et ambitieux Tan, nommé à la cour. Et Pien-Fou, cité riche et fréquemment honorée par les visites des puissants, est un lot de choix qui déchaîne les jalousies. Mais la joute tourne rapidement au drame : une mise en scène inspirée par Tan et son supérieur pour distinguer le plus apte débouche sur deux meurtres de magistrats, laissant les survivants se disputer dans une ambiance empoisonnée. Ambition, jalousie, chantage… tous les éléments sont là pour donner à cette «nuit des juges» l’allure d’un combat des chefs entre magistrats habiles et implacables. Placé, comme d’autres, dans la position de suspect autant que de victime potentielle, Ti se retrouve enfin dans son élément : le crime et l’enquête. Il fera de nouveau la démonstration de son efficacité.

Cela ressemble à un juge Ti, ça a le goût du juge Ti… mais ce n’est définitivement pas un juge Ti. Frédéric Lenormand ne «plagie» pas (dans le bon sens du terme) comme Van Gulik plagiait les auteurs chinois des siècles antérieurs, il a écrit un roman policier, en utilisant un univers et un personnage déjà connu. Mais passé par le prisme déformant d’un non-spécialiste, le résultat est – comparé à l’original – bien moyen (car la comparaison est inévitable !). On retrouve certes le juge Ti, mais sans cette rigidité morale et intellectuelle empreinte de confucianisme qui en faisait le charme. Ce Ti là est un fonctionnaire amer et un tantinet dépressif, sans guère de charisme, à peine plus doué que les autres, un héros sans trop de relief… Le style lui-même, loin de la rigueur un peu aride et inspirée de van Gulik, fait bien plus penser à un policier contemporain qu’à un récit ancien. Peu d’originalité donc et au contraire une foule de stéréotypes : le lettré pédant, le noble méprisant, le vieillard avare, l’ivrogne philosophe…

Bref une galerie de portraits sans grande profondeur pour une intrigue toutefois sympathique. Car si Frédéric Lenormand n’est pas Van Gulik, il n’en a pas moins écrit un roman policier très correct et agréable à lire. Si les fidèles du juge risquent une déception, les amateurs de romans policiers apprécieront par contre le dépaysement, comme une invitation à découvrir un héros décidément original.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 13/08/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Enquêtes du juge Ti
       de Robert Van Gulik
  • Les Débuts du juge Ti
       de Robert Van Gulik
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd