L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 16 juillet 2019
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Fantastique & Science-fiction
Classique
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->  Policier & suspense  
 

Edgar Poe mène l’enquête
Louis Bayard   Un oeil bleu pâle
Le Cherche Midi - Néo 2007 /  22 € - 144.1 ffr. / 522 pages
ISBN : 978-2-7491-0904-6
FORMAT : 14,0cm x 22,0cm

Date de publication : 23/08/2007

Traduction de Jean-Luc Piningre.

Imprimer

West Point, académie militaire des Etats-Unis, octobre 1830. Le corps d’un élève-officier est retrouvé pendu à un arbre, dans l’enceinte de l’académie. Quelques heures plus tard, son cadavre, déposé dans la glacière dans l’attente d’une autopsie, est profané et le cœur est enlevé. Voilà qui fait désordre et qui risque de nuire à la réputation de ce jeune établissement, que beaucoup à Washington considèrent avec méfiance.

Pour résoudre cette sombre histoire, le commandant de l’académie fait appel à un ancien policier new-yorkais, Gus Landor, qui coule une retraite monotone dans les montagnes des environs de West Point. Revenu de tout, notamment du genre humain, Landor se lance dans l’enquête. L’élève Fry s’est-il suicidé ? C’est possible, mais pour ce qui est du cœur, il ne se l’est pas enlevé lui-même. Et s’il a été tué, l’assassin et le profanateur sont-ils une seule personne ?

Landor a besoin d’un homme dans la place. Il remarque un élève de première année, intellectuellement supérieur à ses condisciples et surtout très différent. Ce jeune homme mélancolique, poète, admirateur de Byron, qui a déjà roulé sa bosse dans pas mal de coups durs en Amérique et en Europe s’appelle Edgar Allan Poe. LE Edgar Allan Poe ! Un coup d’œil sur sa biographie permet de vérifier qu’avant de devenir écrivain, Poe a passé quelques temps à West Point, par désœuvrement plus que par véritable volonté d’embrasser une carrière militaire. Bref, avec un enquêteur en second comme Poe on se prépare à des énigmes teintées de romantisme et de gothique.

Louis Bayard, journaliste au Washington Post et au New York Times parvient très bien à construire une atmosphère mélancolique, dans laquelle les poèmes et les rêves sont autant d’énigmes, où les secrets de famille semblent faire partie du problème et de sa résolution. Sans doute fin connaisseur de Poe, il a su se rapprocher de l’ambiance de ses nouvelles.

Pour le reste, on est un peu déçu. Le récit manque de densité. Il s’étire sur plus de 500 pages et il faut beaucoup de bonne volonté pour se laisser tenir en haleine d’un bout à l’autre. L’essentiel et l’accessoire se confondent, l’enquête traîne en longueur et les personnages semblent jouer à jeu qui n’intéresse qu’eux-mêmes.

On ne dévoile pas la fin d’un roman policier. Le dénouement de celui-ci est pourtant surprenant. Il récompense le lecteur de sa grande patience, il réhabilite l’auteur et éclaire la logique de la construction du roman. La même idée, sur un rythme plus soutenu et Un œil bleu pâle aurait été excellent.


Antoine Picardat
( Mis en ligne le 08/10/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Espèces en danger
       de Louis Bayard
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd