L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 25 janvier 2020
  
 
     
Le Livre
Littérature  ->  
Rentrée Littéraire 2019
Romans & Nouvelles
Récits
Biographies, Mémoires & Correspondances
Essais littéraires & histoire de la littérature
Policier & suspense
Classique
Fantastique & Science-fiction
Poésie & théâtre
Poches
Littérature Américaine
Divers
Entretiens

Notre équipe
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Littérature  ->    
 

La France : une hallucination
Michel Deutsch   Place des fêtes
Christian Bourgois 2015 /  18 € - 117.9 ffr. / 326 pages
ISBN : 978-2-267-02881-2
FORMAT : 12,1 cm × 20,0 cm
Imprimer

Malgré une intrigue policière poussive et maladroitement menée, Michel Deutsch livre à travers ce roman une série de réflexions intéressantes sur la France, son histoire, ses identité(s). Des amorces de réflexions tout du moins...

''La France : une hallucination'' (p.87). Orphelin d'un père militaire disparu mystérieusement, vraisemblablement enlevé par l'OAS, Louis est scénariste, auteur choyé d'une série policière à succès. C'est un citoyen du monde, l'époux d'une Américaine, Julia, avec qui il élève le petit John (Disneyland, passage obligé) ; mais aussi un Versaillais, fils et frère de militaires. François, l'aîné, poursuit une carrière brillante et fulgurante, entretenant la flamme du ''Capitaine'', surnom du père disparu. La mère est cette bourgeoise du 78, dévote assidue aux idées fermées. La mère de Louis et François s'appelle... Jeanne. CQFD.

Ce sang en ''rouge et noir'' coule bel et bien dans les veines du scénariste parisien qui se verrait bien adapter Le Tour de la France par deux enfants, bible patriotique et républicaine lue par plusieurs générations de petits Français (fin du XIXe, première moitié du XXe siècle). Il souhaite la transposer à notre époque et sous la forme d'un ''road movie'' dans lequel les deux frères Julien et André partageraient leurs aventures avec la belle... Djamila. Verdun, Douaumont, le Bled, le FLN, Barrès, Péguy, tout un vademecum historique et littéraire d'une France qui n'est plus, en effet, hallucinée, en effet, mirage en bleu, blanc, rouge. Et le mirage d'un père parti, fantôme parmi les fantômes : l'intrigue du roman se construit autour de la quête par Louis des raisons de l'enlèvement (exposé en ouverture), entre Marseille et quelques anciens de l'époque.

C'est hélas confus et, littéralement, inachevé, le roman se terminant dans une interruption soudaine n'élucidant par l'intrigue. Une impression de ratage parcours ce récit gauche... et de droite, d'une droite mal assumée, aux héritages inconfortables, mal à l'aise dans un patriotisme qui hésite entre Versailles et les hussards noirs de la République, entre ''l'Algérie française'' et celle de l'autodétermination...


Thomas Roman
( Mis en ligne le 06/11/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd